Valentina Mintah élue au Conseil d’administration de la Chambre Internationale de commerce

News Portrait

Gourou des technologies de l’information et fondatrice de West Blue Consulting, Valentina Mintah a été élue au conseil d’administration de la Chambre de commerce internationale (ICC), lors de la récente réunion virtuelle du Conseil d’administration de la Chambre de commerce internationale. Originaire du Ghana et détentrice de la nationalité britannique, Valentina Mintah, reconnue internationalement pour son expertise en matière de facilitation des échanges et d’automatisation des processus commerciaux, sera la première femme noire à occuper ce poste.

L’ICC est le représentant institutionnel de plus de 45 millions d’entreprises dans plus de 130 pays à travers le monde. Le Conseil d’administration est responsable de l’élaboration et de la mise en œuvre de la stratégie, de la politique et du programme d’action de l’ICC, ainsi que de la supervision des affaires financières de l’organisation. En outre, les membres du Conseil d’administration soutiennent le travail des comités nationaux de l’ICC, dont la mission est de promouvoir les intérêts de leur économie locale.

Le nouveau Conseil exécutif de l’ICC est le plus diversifié à ce jour en termes d’équilibre entre les genres, les ethnies et les régions. Le conseil d’administration est présidé par le PDG de MasterCard, Ajay Banga, tandis que Maria Fernanda Garza est première vice-présidente. Outre Valentina Mintah, les autres nouveaux membres du Conseil d’administration sont Sheikh Khalifa Mohammad Al-Thani (Qatar), Sebastian Escarrer (Espagne), Dario Gallina (Italie), Shinta Kamdani (Indonésie), Takeshi Niinami (Japon) et Jane Sun (Chine) . Patrick Obath (Kenya) et Harshi Pati Singhania (Inde) ont été réélus pour un second mandat au Conseil exécutif.

Le nouveaux membres du Conseil d’administration de l’ICC ont été élus pour un mandat de deux ans qui commence le 1er juillet 2020.

Experte en facilitation des affaires

©Fiona Hanson

Valentina Mintah est détentrice d’un Master en Analyse et conception de systèmes commerciaux de City, University of London. Ele est la fondatrice et ancienne CEO de West Blue Consulting, une organisation TIC primée basée en Afrique de l’Ouest. Elle justifie d’une expérience considérable de travail avec des donateurs et des agences bilatérales et multilatérales, notamment le ministère britannique du développement international, l’Union européenne, la Banque mondiale, le FMI, l’USAID, la Banque asiatique de développement, l’Agence allemande pour la coopération internationale et l’ONU, pour qui elle a été experte contributrice pour le Guide de mise en œuvre de la facilitation des échanges du CEFACT-ONU publié en 2012. Elle a été reconnue pour l’impact économique des solutions technologiques de West Blue Consulting par ICC, le FMI et l’Organisation mondiale des douanes.

Des solutions innovantes

En effet, après avoir créé West Blue Consulting en 2012,explique-t-on, Valentina Mintah, via son entreprise, a développé  avec succès une plate-forme nationale à guichet unique pour le Nigéria, optimisant et améliorant considérablement la facilitation des échanges dans le pays, ce qui a permis au gouvernement nigérian d’économiser 25 millions de dollars par mois.

En 2014, West Blue Consulting a mis à profit son expertise en matière de modernisation des douanes pour développer et mettre en œuvre une plate-forme nationale à guichet unique pour le Ghana. En l’espace de deux ans après sa mise en œuvre dans les ports du Ghana, la plateforme avait permis au gouvernement du Ghana d’économiser environ 500 millions de dollars. Le Ghana a ainsi grimpé les échelons de l’indice Ease of Doing Business de la Banque mondiale, devenant ainsi une plaque tournante dynamique pour le commerce continental.

Avant de créer West Blue Consulting, Valentina Mintah était spécialiste principale des solutions chez Crown Agents, une société de développement au Royaume-Uni. Auparavant, elle a travaillé chez IBM. Elle est également membre fondatrice de l’African Performance Institute, une organisation qui promeut le progrès du commerce électronique et du gouvernement électronique en Afrique. En 2019, Mme Mintah a fondé e-Ananse, un réseau de bibliothèques soutenu par l’UNESCO offrant aux jeunes un accès à une littérature contemporaine de haute qualité.

S’exprimant au sujet de son élection, Valentina Mintah, qui occupe le poste de vice-présidente de l’ICC au Ghana, a déclaré que malgré la crise sanitaire et économique mondiale actuelle, l’Afrique ne peut pas et ne devrait pas être dépassée par les événements. «Il est donc vital que le commerce intra-africain soit renforcé conformément à l’objectif de l’Accord de libre-échange continental africain (ZLECA). Par conséquent, tirer parti des opportunités de croissance pour un commerce intra-africain durable est un objectif qui devrait être soutenu au profit de l’économie africaine. En outre, l’accent devrait être mis sur les moyens d’autonomiser et d’aider les propriétaires de petites entreprises à survivre et à prospérer à l’ère de Covid-19 et au-delà, en utilisant la technologie numérique et des pratiques commerciales innovantes »,a fait savoir la nouvelle membre du Conseil d’administration de l’ICC.

 

 

 

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *