25 Jeunes brillant(e)s congolais(e)s en RDC et dans la diaspora

News Portrait

A l’occasion de la célébration du 60 ème anniversaire de l’indépendance de la RDC, Africanshapers fait un zoom sur quelques jeunes congolais(e)s qui brillent dans leurs domaines respectifs en RDC et à l’étranger.Lauréats de différents prix ou ayant marqué l’actualité au cours de ces derniers mois,ces jeunes congolais(e)s sont des innovateurs, des pionniers, des agents de changement qui participent à l’évolution de la société congolaise et des pays où elles ou ils résident. Portraits.

Céline Banza,22 ans, lauréate du Prix Découvertes RFI 2019

En novembre 2019,elle a remporté le concours musical organisé par Radio France International (RFI). Céline Banza est à la fois chanteuse, vidéaste, actrice et  performeuse. Dans le court métrage «  Tamuzi » ,sorti en 2017, elle joue son propre rôle. Elle a également participé au concours « The Voice Afrique »

Yannick Kimanuka,21 ans, lauréate du Prix Anzisha 2019

La jeune entrepreneure congolaise a remporté ce prix, doté de 25 000 Usd, le mardi 22 octobre à Johannesburg face à 19 autres candidats. Cette année, originaires de 15 pays. Elle est la fondatrice du complexe scolaire Kim, une école maternelle et primaire qui vise à améliorer les performances scolaires des enfants dans sa communauté.

Joséphine Uwase Ndeze, Miss Geek Africa 2019

La jeune informaticienne a été primée le vendredi 17 mai, en compagnie de 9 autres finalistes, lors de la clôture du cinquième sommet « Transform Africa », organisé au Kigali convention center. Étudiante en troisième année de graduat (G3-Informatique) à l’institut supérieur d’informatique et de gestion (ISIG) à Goma (Est de la RDC), Joséphine Uwase Ndeze Uwase a conçu une plate-forme mobile qui permet aux femmes enceintes de surveiller leur état de santé pendant la période de grossesse. Elle a également été sélectionné dans la promotion 2020 du Next Einstein Forum.

Dieudo Hamadi, premier réalisateur congolais en sélection officielle à Cannes.

Son film, « En route pour le milliard », raconte le combat de l’«association des victimes de la guerre des six jours » de la ville de Kisangani, en RDC, pour leur indemnisation. Réalisateur, scénariste et directeur photo, Dieudo Hamadi est un cinéaste multiprimé.

Anifa Mvuemba, initiatrice du premier défilé de mode virtuel au monde.

La créatrice de 29 ans est entrée dans l’histoire avec le défilé virtuel en 3D de sa nouvelle collection « Pink Label Congo »,organisé le Vendredi 22 mai. La designer, basée à Baltimore s’était fixé comme objectif de mettre en évidence la beauté du Congo, tout en mettant en lumière les problèmes causés par l’exploitation minière illégale

Myriam Iragi Maroy, lauréate du prix Ghislaine Dupont et Claude Verlon

La jeune journaliste a remporté ce prix, attribué par Radio France Internationale, en novembre 2019,grâce à son reportage sur les filles-mères, une situation qu’elle a eu à connaître elle-même. Titulaire d’un Graduat en sciences de l’information et de la communication et d’une Licence en journalisme politique à l’institut facultaire des sciences de l’information et de la communication (IFASIC) à Kinshasa. Elle est actuellement journaliste à la radio Top Congo à Kinshasa.

Nadia Angalikiana Katana, US Air Force

Elle est pilote de chasse au sein de l’US Air Force Military. Elle a décroché sa licence de pilote civil en juillet 2015. « La Zaïroise », comme elle aime se faire appeler est la première personnalité d’origine congolaise (ou Zaïroise) à être allée aussi loin dans l’US Air Force et ne prévoit pas de s’arrêter là-bas. Objectif : prendre sa retraite en tant que général 4 étoiles de l’armée américaine.

Nadia Angalikiana Katana est détentrice d’un Master of Science in Engineering Management (2015) d’ Embry-Riddle Aeronautical University, une université américaine spécialisée dans l’aéronautique et l’aérospatial. Elle est également détentrice d’un Baccalauréat ès sciences en technologie de l’ingénierie (2008). Elle est aussi titulaire de plusieurs certifications notamment une certification en contrôle des risques et des systèmes d’information. Nadia Angalikiana devrait obtenir son Doctorat en génie informatique (Computer engineering) en 2021.

Kileshe Kasoma: Sénatrice du World Business Angels investment  Forum pour la RDC

Le 15 juin dernier, elle a été admise comme sénatrice au Word business Angels investment forum (WBAF) pour  représentera la République démocratique du Congo à la grande assemblée de ce forum qui est  le plus grand forum au monde des marchés d’investissement en actions et qui est également affilié au Partenariat mondial pour l’inclusion financière (GPFI) du G20.  La WBAF accomplit sa mission par le biais de différents acteurs et canaux,notamment 138 hauts commissaires, sénateurs et partenaires internationaux de 79 pays.

Kileshe Kasoma est assistante en ressources humaines chez ITOT Africa, une start-up congolaise spécialisée dans les technologies de l’information. Elle est également co-fondatrice et co-directrice générale de Muungano Hub, un incubateur, un accélérateur, un espace de co-travail et un réseau d’entreprises.

Francis Molasoko, coordonnateur de projets à la FIFA

Détenteur d’un « Master FIFA » en management et droit du sport, Francis Molasoko est coordonnateur de projets à la FIFA pour les associations membres d’Asie et d’Océanie. Son rôle consiste à accompagner  les 46 fédérations d’Asie et 11 fédérations d’Océanie dans le développement du football dans leur pays respectif, principalement à travers le programme Forward de la FIFA. Ce programme, introduit en 2016, consiste à fournir un soutien intégral et sur mesure à chacune des associations membres de la FIFA et à ses six confédérations. Il est basé sur trois axes ; plus d’investissement, plus d’impact, plus de supervision. Francis Molasoko a ainsi directement participé à la construction d’un centre technique aux iles Tonga ; à la construction de terrains synthétiques au Bhoutan et en Mongolie ou encore à  l’organisation de session de développement des compétences pour les entraineurs à Tahiti.

Emmanuel, Ursula, Aurore, Joel, David, Israël et Maria, lauréats du premier Hackaton sur Ebola

Ces jeunes étudiants ont remporté ce concours grâce à leur projet, Lokole, une application mobile Unstructured Supplementary Service Data (USSD), conçue pour faciliter la transmission en temps réel de données et d’informations entre les communautés et les équipes d’intervention Ebola.

Godeliv Van den Brandt, Actrice et mannequin

Actress Godeliv Van den Brandt attends the ‘Litus’ Premiere at Verdi Cinema on September 03, 2019 in Madrid, Spain. (Photo by Pablo Cuadra/Getty Images)

Née à Kasongo, en République démocratique du Congo, d’une mère congolaise et d’un père belge, Godeliv Van den Brandt et sa famille ont déménagé en Espagne quand elle avait 5 ans. Elle a tourné dans plusieurs films espagnols primés notamment « Traces of Sandalwood » et « Project Lazarus » en 2015. Elle parle couramment le lingala, le français, l’espagnol, le catalan, l’anglais, le portugais. Godeliv Van den Brandt a été découverte en tant que mannequin à l’âge de 16 ans et a travaillé pour des marques internationales telles que Yves Saint Laurent, Dolce & Gabanna, Pronovias, United Colors of Benetton, Desigual, etc. Ancienne joueuse de l’équipe nationale de volleyball espagnole, elle est détentrice d’un Bachelor in Business into Tourism de l’Open University de Catalogne.  Elle aime pratiquer le yoga, le roller, la danse contemporaine, la capoeira, le snowboard et presque tous les types de sport en général.

Macherie Ekwa, Réalisatrice

La jeune réalisatrice congolaise vient de réaliser le film « SEMA » qui relate l’histoire de deux survivantes de violences sexuelles en RDC. Macherie Ekwa est aussi la réalisatrice du film «  Maki’la », présenté en première diffusion au festival international du film de Berlin, plus connu sous le nom de «  la Berlinale ». Grâce au succès du film, elle a été invitée à présenter ses prochains films au Festival international du film de Cannes. Profondément concernée par les questions sociales, Machérie Ekwa a réalisé avec brio  ce film dont le scénario a été réalisé par les femmes du Mouvement national des survivantes. Malgré le petit budget et le calendrier condensé, elle a rapidement constitué une équipe dynamique de jeunes Congolais de Kinshasa.

Macherie Ekwa travaille actuellement sur son prochain film inti « Zaïria ».

Olivier Mukuta, lauréat du Nordic Startup Awards 2018

Basé à Oslo, en Norvège, Olivier Mukuta est le fondateur de VipiCash, une application qui utilise la technologie blockchain pour permettre un transfert d’argent sécurisé entre les femmes, afin qu’elles puissent y avoir accès et contrôler leur propre argent, indépendamment des membres masculins de leur famille.

L’entrepreneur et son équipe figuraient auparavant parmi les gagnants du premier hackathon blockchain co-organisé par ONU Femmes et Innovation Norvège en juillet 2017. Le parcours d’Olivier en tant qu’entrepreneur a commencé dans un camp de réfugiés au Malawi à l’âge de 13 ans, lorsqu’il  proposait un service de courrier électronique à ses camarades réfugiés, afin de leur permettre de contacter leurs familles à l’extérieur du camp. Olivier Mukuta a aussi été acteur en Norvège. Son rôle d’Abedi dans le film «Welcome to Norway», lui a permis, en 2016, de remporter le prix Amanda, (la version norvégienne d’un Oscar), du meilleur acteur dans un second rôle. Aujourd’hui, il travaille comme ingénieur biomédical à l’hôpital d’Åhus, tout en tenant des conférences pour l’Association norvégienne de football sur le fair-play. Il a aussi été invité par l’Union africaine à rejoindre le groupe d’experts africains pour le projet sur le réseau d’entreprises africaines.

Maliyamungu Muhande,24 ans,lauréate de trois prix cinématographiques

En mai 2020, elle a remporté trois prix lors de la 41ème édition du festival « Fine Cuts », grâce à son court métrage documentaire, « Nine Days A Week » (Neuf jours par semaine),d’une durée de 15 minutes et 28 secondes et qui dresse le portrait du célèbre photographe de rue afro-américain, Louis Mendes. Ce festival estudiantin est organisé chaque année par la prestigieuse université « The New School». Maliyamungu Muhande a remporté les trois prix de la compétition : le prix du jury, celui du public et le prix décerné par les anciens.

Téa Mutonji, écrivaine

Basée au Canada, elle est la lauréate du prix « Publishing Triangle » 2020,qui récompense les premiers romans de jeunes auteur(e)s. Basée au Canada, elle a remporté ce prix grâce à son recueil de nouvelles « Shut Up you are pretty »,publié en 2019.

Dana Mopulunga, lauréate du programme de leadership Desmond Tutu

Elle fait partie des 21 lauréat(e)s sélectionnés pour ce prestigieux programme de développement du leadership, organisé par l’African Leadership Institue (ALI). Dana Mopulunga est la fondatrice et directrice de Bernika Health, une société de solutions de soins de santé qui utilise une technologie innovante pour fournir des solutions de soins de santé aux secteurs privé et public. En outre, elle occupe actuellement le poste de directrice des technologies du groupe Bigradap, une société de TIC basée sur des solutions fournissant des solutions informatiques et de données innovantes et intégrées en Afrique. La société dispose d’un siège en RDC et d’un autre en Afrique du Sud.

Gosette Lubondo, Artiste photographe

La jeune  photographe congolaise fait partie des 25 lauréats présélectionnés pour le prix de la photographie contemporaine africaine, un prix international de la photographie qui sera décerné en septembre 2020 à Bâle, en Suisse. En outre, en mars 2020, un ouvrage rassemblant les œuvres de Gosette Lubondo, réalisées entre 2013 et 2019, a été publié à l’occasion de la première exposition individuelle de l’artiste.

Mila Lokwa Giresse, Lauréat du Prix  « MAIZE Youth Innovators– Africa » Catégorie: Agent de changement

Mila Lokwa Giresse est le CEO de Mobile Agribiz, société qui développe l’application Mobile Agribiz, un outil innovant qui utilise l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique pour détecter facilement l’organisme nuisible dans les cultures de maïs à n’importe quel stade du cycle de production. L’application vise à aider les agriculteurs, les agents de vulgarisation et les entreprises agroalimentaires de la République démocratique du Congo avec une détection précoce et un diagnostic précis. Grâce aux SMS et aux notifications d’alerte intelligentes, l’application Mobile Agribiz fournit aux agriculteurs des rappels constants et des informations en temps réel sur la façon de détecter, de gérer et de lutter contre les méfaits de la chenille légionnaire d’automne sur le maïs. La Chenille légionnaire d’automne (Spodoptera frugiperda) est un insecte ravageur qui attaque plus de 80 espèces de plantes, causant des dégâts à des céréales cultivées d’importance économique telles que le maïs, le riz et le sorgho ainsi qu’aux cultures maraîchères et au coton.

Charlotte Kipusa Azoura, Miss Afrique Malaisie 2019

L’étudiante en droit de 19 ans, représentant la République démocratique du Congo, a été couronnée Miss Afrique Malaisie 2019 par la gagnante de l’année dernière, la zambienne Chilala.  Charlotte Kipusa étudie le droit à l’université HELP de Kuala Lumpur.

Elle a remporté cette troisième édition de Miss Africa Malaysia après avoir battu huit autres candidates de 6 pays africains, dont la Somalie, le Soudan, le Zimbabwe, la Guinée, la République du Bénin et le Malawi.

 

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *