Zimbabwe: Strive et Tsitsi Masiyiwa lancent un fonds de 100 millions de dollars pour les agriculteurs

News

Le fondateur d’Econet Group et son épouse ont annoncé la création d’un fonds spécial de 100 millions de dollars dénommé «  Masiyiwa Rural Challenge Fund ». D’une durée de 5 ans, il est destiné aux entrepreneurs ruraux au Zimbabwe.

Le couple a également déclaré avoir invité ses amis de la communauté philanthropique à se joindre à eux pour étendre le fonds à l’ensemble de l’Afrique. Le fonds, argent personnel du couple Masiyiwa, sera déboursé sous forme de prêts par l’intermédiaire de Steward Bank (membre du groupe Econet). L’argent servira à financer des projets d’entrepreneurs ruraux ou d’entrepreneurs désireux de se concentrer sur les zones rurales.

« Je souhaite utiliser cette initiative pour mettre au défi les donateurs mondiaux de soutenir l’entrepreneuriat de masse en Afrique en mettant mon propre argent dans ce que je crois. Mon épouse est actuellement sur le point de faire adopter ce concept par d’autres philanthropes, afin que nous puissions l’étendre dans d’autres pays africains. Cette initiative ne réduit pas notre engagement dans d’autres domaines de nos efforts philanthropiques, notamment l’éducation et l’initiative en faveur de l’assainissement et de l’eau à hauteur de 60 millions de dollars à Harare. Nous remercions le Seigneur qui nous permet de réaliser ces actions »,a fait savoir le milliardaire Zimbabwéen.

25% de ce fonds seront consacrés au Matabeleland,région rurale du Zimbabwe ; 50% aux femmes et les jeunes seront prioritaires. Les prêts seront d’un maximum de 10.000 Usd et d’un minimum de 1000 USD. Aucune garantie ne sera exigée et le taux d’intérêt maximal est de 5%.Les remboursements serviront à renouveler le fonds. Tous les entrepreneurs devront suivre une formation avant d’obtenir un prêt et aucun lobbying politique pour obtenir un prêt ne sera accepté. Les commerces traditionnels tels que les magasins et les moulins seront exclus. « Nous voulons voir une nouvelle génération d’entreprises, pour réaliser mon rêve de #ReImagineRural », a fait savoir Strive Masiyiwa.

Le mois dernier, Strive Masiyiwa a été nommé au conseil d’administration de la National Geographic Society. Le groupe Econet est une société de télécommunications, de médias et de technologie présente dans 29 pays. Strive Masiyiwa siège actuellement au conseil d’administration d’Unilever, société transnationale de biens de consommation, ainsi qu’aux conseils consultatifs mondiaux du Council on Foreign Relations et de l’Université de Stanford.

Photo Gisela Schober/Getty Images pour Deutsche AIDS-Stiftung

En 2013, l’ONU et la Banque mondiale l’ont nommé au conseil consultatif de l’initiative Énergie durable pour tous. En outre, il est administrateur de Asia Society; membre du Comité sur la conscience du US Holocaust Memorial Museum et faisait partie du cercle des fondateurs de la Carbon War Room, une initiative créée par Sir Richard Branson pour promouvoir des solutions énergétiques basées sur le marché et à faibles émissions de carbone pour lutter contre le changement climatique.

Strive Masiyiwa est président du conseil de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique, qui s’emploie à améliorer la sécurité alimentaire et les niveaux de revenus de 30 millions de ménages agricoles d’ici 2021.

Avec son épouse Tsitsi, il a également créé la Fondation Higherlife, qui a soutenu l’éducation de plus de 250 000 enfants orphelins et vulnérables en Afrique au cours des deux dernières décennies.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

1 thought on “Zimbabwe: Strive et Tsitsi Masiyiwa lancent un fonds de 100 millions de dollars pour les agriculteurs

  1. Je suis tres ravi de connaitre en bref Mr Masiyiwa. Que Dieu lui protege it lui guide dans tous ces projets. C ‘est un homme de grande valeurs pour les Africains et ce que j’apprecie beaucoup plus davantage il fournit les efforts pour aider les enfants vulnerables les nourrir et aider au developpement de nouvelle technologie dans pas mal des pays africains.

    Que Dieu te benisse abondamment ce que je souhaite pour lui c’est que a la fin il aura la vie eternelle seulement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *