Afrique 50: Les leaders les plus influents du continent dans les centres de données et le cloud

News Tech

Le magazine « Data Economy » publie, pour la première fois, «Africa 50», mettant en vedette les 50 personnalités, « aux compétences professionnelles exceptionnelles » qui dirigent des centres de données, le cloud et l’informatique de pointe en Afrique.

La liste a été publiée dans l’édition de septembre / octobre 2019 du Data Economy Magazine. Africa 50 est une liste mondiale semestrielle présentant les 50 personnalités de toute l’Afrique qui dirigent le secteur des centres de données grâce à des innovations , un investissement ou un sens des affaires tt des compétences entrepreneuriales exceptionnelles ainsi qu’une expertise, une expérience, et des réalisations globales exceptionnelles. Ces personnalités sont soit originaires d’Afrique ou originaires d’autres continents mais travaillent en ou avec l’Afrique.

Ci-dessous, la liste complète publiée par Data Economy

1. Adel Hamed, CEO et Managing Director de Telecom Egypt, (Egypte)

Adel Hamed occupe ce poste depuis janvier 2019. Il est également membre du conseil d’administration de Telecom Egypt, qui représente le gouvernement égyptien.Auparavant,il était le Chief International and Wholesale Officer de Telecom Egypt depuis août 2017.

Son domaine d’activité comprenait le marketing commercial, l’élaboration de stratégies et l’exécution des activités de commerce de gros internationales et nationales de Telecom Egypt, qui comprenait l’une des dernières empreintes de centres de données du pays.

Adel Hamed est titulaire d’une licence en électronique et communication électrique de l’université d’Helwan, en Égypte.

2. Amine Kandil, Fondateur et CEO, N+One (Maroc)

N+ONE est un acteur majeur des services Cloud au Maroc et en Afrique du Nord, spécialisé en réseaux, hébergement et infogérance de systèmes d’information.

Avant de devenir CEO de l’entreprise de centre de données N + One, Amine Kandil a acquis une expérience dans la gestion de patrimoine privé et souverain, la gestion d’actifs et le développement de produits. Il est titulaire d’un BSEE en génie électrique de l’université Fairleigh Dickinson. Il est également diplômé du NJIT avec un EMBA en gestion et finance.

3. Amrote Abdella, directrice régionale, Microsoft 4Afrika, (Kenya)

L’éthiopienne Amrote Abdella, basée à Nairobi, est décrite par Data Economy comme l’une des femmes les plus puissantes du continent en matière de développement des compétences et d’égalité des chances entre générations.

Sa grande expérience sur le terrain auprès de startups, d’investisseurs, d’organismes gouvernementaux et d’organisations à but non lucratif lui a permis de mieux comprendre les défis et les opportunités auxquels Microsoft se concentre grâce à 4Afrika en proposant des innovations pertinentes au niveau local, un accès abordable et développement de compétences. Avant de rejoindre Microsoft, Amote Adbella a notamment travaillé pour le Forum économique mondial, la Banque mondiale, le projet Global Hunger et la Fondation Grameen.

Elle est titulaire d’un B.A. en sciences politiques du Davidson College, en Caroline du Nord, et d’un M.A. en développement en économie internationale de la Brandeis University, dans le Massachusetts, aux États-Unis.

4. António Nunes, CEO, Angola Cables, Angola

António Nunes est le CEO d’Angola Cables depuis sa création en 2009.

Ingénieur électricien de profession, il possède plus de 15 ans d’expérience en télécommunications.

Antonio Nunes a suivi une formation à l’université technique de Dresde, en Allemagne, et a précédemment travaillé pour UNITEL, le plus grand opérateur de téléphonie mobile en Angola.

António Nunes a déclaré que la mission d’Angola Cables est de transformer la nation angolaise en l’un des principaux hubs de télécommunication de l’Afrique, ce qui comprend le développement d’une infrastructure de centres de données de plusieurs millions de dollars en Angola et au Brésil.

5. Dr. Ayotunde Coker, Managing Director, Rack Centre, Nigeria

Le Dr Coker a plus de 30 ans d’expérience internationale en Europe, aux États-Unis, en Asie et en Afrique.

Né au Nigéria, il a étudié à Lagos et a effectué ses études universitaires au Royaume-Uni. Il a notamment occupé le poste de consultant en gestion chez Cap Gemini UK et a été directeur de Egg Bank, la première banque européenne d’Internet. Il a également été directeur des applications globales chez BP ; Chief technical officer au sein de UK Criminal Justice et directeur des technologies de l’information au ministère de la Justice.

Il est rentré au Nigeria en 2009 en tant que Directeur des systèmes d’informations du groupe Access Bank, puis directeur général / PDG de Emerging Markets Payments, Afrique de l’Ouest. En tant que MD / PDG, il a amené le Rack Center à devenir un nom bien connu au Nigeria, une marque leader en Afrique avec une reconnaissance mondiale et de nombreuses récompenses internationales.

Il est secrétaire général de l’Africa Data Center Association.

6. Daniel Njuguna, Fondateur et CEO, Atlancis, Kenya

Daniel Njuguna a fondé la société de services cloud Atlancis avec comme objectif de combler le fossé technologique en Afrique en combinant une expertise mondiale avec un contexte local.

Cela a impliqué de développer des solutions verticales et horizontales reposant sur les technologies, construites selon des normes de classe mondiale, mais avec une compréhension informée des problèmes rencontrés par les entreprises africaines à travers l’adoption de services de cloud et de centres de données.

Daniel Njuguna est titulaire d’un Bsc. en mathématiques et mathématiques pures, et un Msc. dans les systèmes d’information, tous deux de l’Université de Nairobi.

7. David Pinto, CEO, Skyband Corporation, Malawi

Sous la direction de David Pinto, Skyband Corporation est passé, en un peu plus de 14 ans d’existence dans le secteur des services Internet, d’un statut de fournisseur de services Internet par accès commuté en 2000 à celui de leader du marché dans le secteur des communications et des services Internet au Malawi.

La société propose également des services de centre de données comprenant la sauvegarde sur le cloud, l’hébergement et la connectivité. David Pinto a étudié à l’université de KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud.

8. Dennis Meng, président Afrique, China Unicom, Afrique du Sud

Basé à Johannesburg, Dennis Meng est l’un des piliers de la stratégie de China Unicom visant à pénétrer le marché africain, en particulier l’Afrique du Sud.

Il a été à l’origine de la création du fournisseur mondial de services de TIC et de connectivité China Unicom en Afrique du Sud en juillet 2018 et travaille depuis à développer la société.

Cela inclut une solution cloud commune lancée avec Alibaba Cloud en septembre 2019.

La mission principale de Dennis Meng est de servir les entreprises chinoises et autres entreprises asiatiques présentes en Afrique, ainsi que les entreprises africaines ayant des succursales à l’étranger.

9. Cathy Smith, directrice générale Afrique, SAP, Afrique du Sud

Cathy Smith compte plus de 25 ans d’expérience en leadership et en technologie. Elle est la première femme directrice générale de SAP Africa. Avant de travailler chez SAP, elle a travaillé pour Cisco, où elle était directrice générale pour l’Afrique subsaharienne.

En tant que membre de l’African Leadership Initiative, Cathy Smith s’est également engagée à former la prochaine génération de dirigeants africains fondés sur la valeur.

Elle a suivi un programme de perfectionnement des cadres à la Wits Business School.

10. Byron Clatterbuck, SEACOM, Maurice

Le Seacom est un câble sous-marin de l’océan Indien reliant l’Afrique du Sud au Kenya, en service depuis 2009. Il relie Madagascar, Mozambique, Tanzanie, Kenya, Afrique du Sud, Égypte.

Byron Clatterbuck est responsable de tous les aspects de l’activité Seacom et de la direction du groupe dans sa transition pour devenir un fournisseur de services de communication panafricain.

Seacom inclut également des centres de données dans son portefeuille. Byron Clatterbuck a plus de 20 ans d’expérience dans la gestion et le développement d’activités de télécommunication dont les revenus atteignent des centaines de millions de dollars. Sa carrière dans le secteur des télécommunications lui a permis de mener de grandes acquisitions et des projets d’investissement, ainsi que de gérer les ventes et des campagnes marketing mondiales pour un éventail d’opérateurs de télécommunications mondiaux de premier plan, notamment BT, Level 3 Communications, REACH Network Services et Tata Communications.

Il est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université de Hong Kong et parle couramment le chinois mandarin.

11. Fatoumata Dieng, présidente, Association des centres de données pour l’Afrique, France

Fatoumata Dieng, explique-t-on, est devenue l’un des noms les plus connus de l’industrie française et africaine du cloud et des centres de données, en charge des services d’Orange depuis 2008, avant même l’acquisition de France Télécom par Orange.

Récemment, elle a été élu présidence de l’Africa Data Center Association, une organisation nouvellement créée, qui cherche à renforcer les activités de centre de données et de cloud computing du continent.

Sous sa direction et son leadership, l’association a élargi le portefeuille de ses membres et a augmenté rapidement le capital destinée à l’expansion de centres de données en Afrique.

12. Funke Opeke, Fondatrice et CEO, MainOne, Nigeria

MainOne est le principal fournisseur de services de communication et de solutions réseau d’Afrique de l’Ouest. L’entreprise a construit le premier sous-marin à câble de grande capacit à accès libre d’une capacité de 7 000 km et d’un coût de 240 millions de dollars.

MainOne a également construit le plus grand centre de données Tier III d’Afrique de l’Ouest, le centre de données Lekki de MDX-i, représentant un investissement de 40 millions de dollars.

Funke Opeke, dirigeante expérimentée du secteur des télécommunications, est rentrée au Nigeria en 2005 pour occuper le poste de responsable technique principal de MTN après une carrière de vingt ans aux États-Unis.

13. Mohamed Ali Chouchane, CEO, Cloud Temple, Côte d’Ivoire

Originaire de la Tunisie, Mohamed Ali Chouchane travaille depuis près de 20 ans dans le secteur des TIC. Il a débuté chez Poulina Group Holding en tant qu’ingénieur en informatique, avant de devenir responsable de la sécurité des infrastructures.

Il a ensuite rejoint la société de traitement de données Dataxion. En 2014, il a rejoint Cloud Temple Tunisia, avant de devenir CEO de Cloud Temple West Africa en 2019. La société est spécialisée dans la transformation numérique, l’hébergement informatique et l’externalisation d’applications critiques.

Mohamed Ali Chouchane est ingénieur en informatique de l’École nationale d’ingénieur de Tunis. Il parle arabe, anglais et français.

14. Marième Diop, VC Investor, Orange Digital Ventures Africa, Sénégal

Marième Diop occupe actuellement « Investment Manager » chez Orange Digital Ventures Africa, fonds de capital-risque du groupe Orange, doté de 50 millions d’euros et dédié aux startups africaines. En 2018, Marième Diop a également fondé un réseau de business angels pour les startups francophones appelé Dakar Network Angels (DNA). Elle est aussi membre du programme phare du président Obama, « Young African Leaders Initiative », Global Shaper du Forum économique mondial et membre du GSMA Programme Leadership Group « PLG. ».

15. Lillian Barnard, directrice générale SA, Microsoft, Afrique du Sud

Elle est directrice générale de Microsoft Afrique du Sud depuis janvier 2019, la première femme à occuper ce poste depuis que Microsoft a réinvesti dans le pays au début des années 90.

Diplômée en commerce et en économie d’entreprise de l’université du Cap occidental en Afrique du Sud, Lillian Barnard était auparavant directrice de l’unité du secteur public chez Microsoft Afrique du Sud. Elle a plus de 20 ans d’expérience dans le secteur des TIC, où elle a occupé des postes de direction en Afrique du Sud et à l’international. Elle a dirigé avec succès de nombreuses grandes équipes de vente aux niveaux local et mondial.Avant de rejoindre Microsoft, Lilian Barnard a occupé le poste de directrice des ventes chez Vodacom d’octobre 2014 à août 2016. Avant cela, elle a travaillé pour IBM pendant 15 ans, dont 7 années aux sièges basés en France et en Suisse, où elle a occupé de nombreux postes clés qui lui ont permis de voyager énormément à travers le monde.

En outre, elle a joué un rôle de premier plan dans la relance du chapitre sud-africain de Women@Microsoft et dans la promotion d’une culture qui prône l’égalité des genres sur le lieu de travail.

16. Sékou Dramé, CEO, Sonatel, Sénégal

Dramé est PDG de Sonatel depuis 2018, principal fournisseur sénégalais de services de télécommunication et de centres de données. Il est un expert des réseaux de télécommunication et de la téléinformatique et a été formé à Telecom Paristech.

Avant de rejoindre Orange en 2003, il a occupé des postes chez Cegetel et LDcom. Il a travaillé pour Sonatel entre 2008 et 2012 avant de se rendre au Mali où il a été directeur adjoint d’Orange de 2012 à 2014.

En 2016, il a dirigé avec succès la nouvelle filiale d’Orange en Sierra Leone.

17. Thoko Mokgosi Mwantembe, CEO de Kutana Investments, Afrique du Sud

Mwantembe était tout récemment PDG de Hewlett-Packard South Africa.

Auparavant, elle a été Directrice générale d’Alcatel en Afrique du Sud, directrice de la division chez Siemens, directrice du marketing chez Lucent et a également occupé des postes de direction chez Telkom.

Elle est administrateur de Knorr Bremse SA, du groupe Absa et de Paracon Holdings. Elle a été une figure clé du marché africain des TIC qui a fait progresser l’adoption du cloud et d’autres technologies.

En 2005, elle a remporté le prix ICT Achiever of the Year, le prix de la meilleure femme d’affaires dans les TIC en Afrique et la personnalité de l’année dans le secteur des TIC.

Elle est récipiendaire du prix de la femme d’affaires de l’année décerné par la Businesswomen’s Association à la catégorie entreprises.

Mwantembe est titulaire d’une licence en sciences de l’Université du Swaziland et d’une maîtrise en chimie médicale de l’Université de technologie de Loughborough.

18. Videsha Proothveerajh, directrice de la croissance stratégique pour la région EMEA, Intel Corporation, Afrique du Sud

Videsha Proothveerajh est directrice de la croissance stratégique de la région EMEA d’Intel, ainsi que directrice générale pour l’Afrique australe. Intel Corporation est une entreprise américaine qui est le premier fabricant mondial de semi-conducteurs, si on se fonde sur le chiffre d’affaires.

Videsha Proothveerajh, indique Data Economy, est chargée de repousser les limites de la technologie intelligente et connectée et de permettre aux clients de suivre leur processus de transformation numérique.

Elle a plus de 20 années d’expérience au sein de sociétés informatiques de premier plan telles que EDS, Microsoft et Intel.

Elle a reçu de nombreuses distinctions, notamment celle de la plus influente femme d’affaires et de gouvernement dans le secteur des TIC en Afrique.

En 2017, elle a été reconnue comme l’une des 50 femmes les plus inspirantes d’Afrique du Sud dans le cadre des reconnaissances mondiales Inspiring woman gérées par la Commission européenne.

19. Dr. Samuel Ankrah, CEO, AIG, Suisse

Le Dr. Ankrah, explique-t-on, a joué un rôle fondamental dans le partenariat entre Ngoya et Etix Everywhere, qui a permis la mise en place du premier centre de données de niveau IV au Ghana.

Samuel Ankrah est décrit comme un banquier d’investissement et un stratège mondial en affaires, justifiant de plus de 15 ans d’expérience réussie dans la direction financière, stratégique et opérationnelle dans des situations particulièrement difficiles.

Il a régulièrement généré des revenus et une croissance de chiffres d’affaires sur des marchés dynamiques et en mutation.

Samuel Ankrah, indique-t-on, a fait ses preuves dans les domaines de la gestion et des finances, des services bancaires d’investissement, du crédit-bail et des finances, de l’affacturage, de la gestion des retraites privées et du commerce international.

20. Nunu Ntshingila-Njeke, Head of Africa, Facebook, Afrique du Sud.

Ntshingila-Njeke, une experte et expérimentée professionnelle du secteur publicitaire sud-africain, a contribué à faire d’Ogilvy & Mather South Africa l’une des plus grandes agences en Afrique.

En tant que responsable Afrique de Facebook, elle a été chargée de renforcer la présence commerciale de Facebook en Afrique du Sud et sur le continent tout en contribuant à rendre l’internet accessible à tous.

Elle est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires et marketing international de la Morgan State University aux USA.

21. Lado Wani Kenyi, directeur général, Autorité des communications du Sud-Soudan, Sud-Soudan

Lado Kenyi est à l’avant-garde de la reconstruction du Sud-Soudan via les TIC.

Responsable des communications du pays et veillant à ce que les citoyens du Sud-Soudan puissent bénéficier d’une connexion aux services numériques, il a récemment défié les pronostics en inaugurant un centre de données ultramoderne dans la capitale, Juba.

Le centre a été construit par des entreprises nationales et est utilisé pour aider la jeune république à améliorer son soutien en matière de sécurité et de gestion des données, ainsi que pour fournir des services de colocation aux entreprises et aux organisations gouvernementales et non gouvernementales.

22. James Byaruhanga, General Manager, Raxio Data Centre, Ouganda

James Byaruhanga a plus de 18 ans d’expérience dans le secteur des TIC, en tant que dirigeant dans plusieurs grandes entreprises de télécommunication et fournisseurs de services Internet.

Il est la figure principale du centre de données Raxio, qui revendique le statut de premier centre de données Tier III neutre en termes de transporteur, en Ouganda.

James Byaruhanga dirige l’ensemble de l’équipe, élaborant la stratégie commerciale, les produits et les solutions du centre de données.

Il est également directeur de l’exploitation de Roke Telkom, un fournisseur d’accès Internet alternatif en Ouganda.

Avant de rejoindre Roke, James Byaruhanga a passé cinq ans chez MTN Ouganda, en tant que consultant pour le groupe MTN, dans divers rôles techniques et trois ans chez Africa Online en Ouganda et au Ghana.

Il est titulaire d’un Bachelo en sciences informatiques de l’université de Makerere, la plus grande université en Ouganda.

23.Hamilton Ratshefola, Country General Manager, IBM, South Africa

Hamilton Ratshefola a rejoint IBM en 1990, en tant qu’ingénieur système diplômé et stagiaire.

Il a travaillé comme ingénieur système mainframe dans les secteurs de la banque et du commerce de détail avant de passer aux ventes en 1993.

Il a été promu à la direction en 1995 et a ensuite rejoint l’équipe de l’industrie des voyages et des transports en 1997. En 2000, Il a cofondé Cornastone, un partenaire commercial prospère d’IBM.

Hamilton Ratshefola a rejoint IBM Afrique du Sud en juin 2013 comme directeur – Entreprise et MidMarket (EMM). Le 1er juin 2015, Il a été nommé directeur général de IBM South Africa.

24. Jim Chinasa, CEO et Managing Director, Excelsimo Networks, Nigeria

Diplômé en gestion des ressources environnementales de l’université d’État d’Abia (Nigeria), Jim Chinasa est le fondateur et le directeur général d’Excelsimo Networks, entreprise qu’il a fondée au cours de sa deuxième année à l’université. Il est un spécialiste réseau expérimenté avec plus de 15 ans d’expérience dans le secteur des TIC / Télécommunications au Nigeria, ayant collaboré avec des sociétés de réseau telles que Emperion, Juch-Tech, Linkserve, Talia, Multilinks et Globacom, entreprise du milliardaire nigérian Mike Adenuga.

Jim Chinasa a réussi à faire de sa start-up un leader émergent dans les domaines des télécommunications et du cloud au Nigeria.

25.Olatunji Sulaiman, CFO, Medallion Communications, Nigeria

Olatunji Suliaman est un comptable agréé qui compte plus de treize ans d’expérience dans les domaines technique et informatique, de la comptabilité financière, l’établissement de rapports financiers et l’analyse financière, la gestion des coûts, la planification budgétaire, le contrôle et la mise en œuvre.

Il a dirigé divers départements et unités fonctionnelles à des capacités différentes et a démontré sa capacité à exploiter les objectifs de l’équipe afin de s’aligner sur les objectifs généraux de l’entreprise. Chez Medallion Communications, il veille à ce que les flux de trésorerie de la société soient équilibrés, car la société continue à adapter l’infrastructure de centre de données au Nigeria en matière de connectivité.

Il est titulaire d’un bachelor en sciences informatiques de l’université de Lagos.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *