Afrique du Sud : Flavia Senkubuge, plus jeune et première femme noire élue présidente des collèges de médecine

News Portrait

Avant son élection fin octobre, le Dr Flavia Senkubuge était présidente par intérim de l’école des systèmes de santé et de santé publique de l’université de Pretoria.

En plus d’être la plus jeune personnalité élue pour présider le CMSA (College of medicines of South Africa), elle est aussi le premier spécialiste en médecine de la santé publique à occuper ce poste et est également la première femme noire et la troisième femme, en 64 ans d’histoire du CMSA, à être nommée présidente.

La CMSA est la gardienne de la qualité des soins médicaux en Afrique du Sud. L’organisation est unique au monde car elle regroupe 28 collèges représentant toutes les disciplines de la médecine et de la dentisterie, y compris les collèges de dermatologie, les médecins légistes et les neurologues.

Le CMSA regroupe toutes les spécialités dans un cadre unique et a donc le potentiel de favoriser des aspects de la formation et du professionnalisme médicaux communs à toutes les disciplines.

Une pionnière dans la santé publique

Originaire de l’Ouganda, Flavia Senkubuge a grandi dans l’ancien Bantoustan du Transkei et ensuite dans la petite ville de Queenstown, dans l’est du Cap, où elle a terminé ses études secondaires au prestigieux lycée pour filles appelé Queenstown Girls High School (QGHS) à Queenstown, au Cap oriental. Elle y a reçu le plus grand honneur de la province.

Diplômée en médecine de l’université de Pretoria, Flavia Senkubuge est titulaire d’une bourse du Collège de médecine de santé publique d’Afrique du Sud (obtenue en 2009) et termine actuellement son doctorat .

Son travail dans le secteur de la santé publique mondiale est enraciné dans la philosophie d’ubuntu («Je suis parce que nous sommes»).

Elle est consultante internationale en Afrique et dans le monde dans des domaines tels que la diplomatie mondiale en matière de santé, la lutte antitabac, les politiques et la gestion de la santé, le leadership, la couverture sanitaire universelle, les objectifs de développement durable des Nations Unies et les déterminants sociaux de la santé. Elle joue un rôle clé dans de nombreuses innovations dans le domaine de la santé publique.

Flavia Senkubuge a été la première femme et première personnalité africaine à présider la 17e Conférence mondiale sur le tabac ou la santé, l’une des plus grandes conférences sur les politiques en la matière.

La conférence, qui s’est tenue du 7 au 9 mars à Cape Town, était organisée pour la première fois en Afrique en 75 ans. Elle a joué un rôle déterminant dans l’élaboration de l’offre gagnante.

Conseillère du directeur de l’OMS

Par ailleurs, le Dr Flavia Senkubuge occupe également plusieurs postes importants. Elle est secrétaire du Collège de médecine de santé publique en Afrique du Sud et vice-présidente de la fédération africaine des associations de santé publique (AFPHA), qui défend et promeut la santé publique en Afrique et collabore à l’échelle mondiale pour réaliser son mandat de santé pour tous les Africains.

En outre, elle est secrétaire du Conseil consultatif africain pour la recherche et le développement (AACHRD) de l’OMS / région Afrique , où elle conseille le directeur régional OMS / Afrique sur les questions relatives à la recherche en santé et le développement en Afrique. Elle est également directrice exécutive de Public Health Africa, une organisation africaine à but non lucratif.

Engagée dans la lutte anti-tabac

De plus, Flavia Senkubuge est présidente du conseil d’administration du Health Systems Trust, une organisation pionnière à but non lucratif qui est à l’avant-garde du système de santé sud-africain depuis plus de 20 ans.

Elle est également présidente du conseil d’administration du projet BETA, un projet national sud-africain visant à former des défenseurs efficaces de la lutte anti-tabac en Afrique, afin de répondre à l’agenda des objectifs de développement durable, en mettant un accent particulier sur la lutte antitabac.

Bien plus, Flavia Senkubuge est membre de l’équipe de travail sur le tabac du département national sud-africain de la santé, où elle est chargée de conseiller le département sur la politique de lutte anti-tabac.

En 2015, le prestigieux global Inter Academy Medical Panel (IAMP) l’a élue « Young Physician Leader » et elle a été sélectionnée, une nouvelle fois, pour la réunion internationale du panel à Genève. Elle a également été finaliste en 2018 pour le prix Women of Stature dans la catégorie Woman in Healthcare.

Le Dr Flavia Senkubuge est également une philanthrope engagée notamment dans le mentorat des jeunes .

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *