Donald Kaberuka nommé président du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme

News Top Manager

Donald Kaberuka (Rwanda) et son adjointe Lady Roslyn Morauta (Australie) ont été sélectionnés par le Conseil du Fonds mondial après une recherche de six mois visant à identifier le meilleur binôme de leadership pour le Fonds mondial, a annoncé le Fonds le vendredi 3 mai.

Le processus de sélection a été dirigé par le comité de nomination des dirigeants du conseil d’administration et l’ensemble du conseil d’administration a finalisé son vote le 2 mai 2019.

Les deux personnalités ont été élues pour un mandat de deux ans qui devrait débuter 16 mai 2019, à l’issue de la 41e réunion du Conseil. Ils remplaceront Aida Kurtovic et John Simon, qui sont président et vice-président du conseil d’administration depuis 2017.

Donald Kaberuka a été président de la Banque africaine de développement et président de son conseil d’administration de 2005 à 2015. Avant cela, il a été ministre des finances du Rwanda de 1997 à 2005, période pendant laquelle, il a également exercé les fonctions de gouverneur au Rwanda pour le Fonds monétaire international et la Banque mondiale.

À la Banque africaine de développement, Donlad Kaberuka a dirigé les projets visant à accroître les ressources en capital de la banque, qui sont passées de 30 à 100 milliards de dollars américains. Il siège actuellement aux conseils d’administration de la Fondation Rockefeller, de la Fondation Mo Ibrahim et du Center for Global Development.

Il a été chef résident de la Harvard Kennedy School chez Hauser, a coprésidé le panel sur les États fragiles de la London School of Economics et d’Oxford et le panel d’évaluation du quatrième Fonds monétaire international. Au cours de l’épidémie d’Ebola, il a joué un rôle majeur dans la coordination de la riposte africaine. Donald Kaberuka est président et cofondateur de SouthBridge, société panafricaine de conseil en investissements et en finances et haut représentant de l’Union africaine, pour le financement de l’union et du fonds pour la paix.

En 2019, le Fonds mondial cherche à mobiliser au moins 14 milliards de dollars américains pour sa sixième reconstitution. Ces fonds, explique-t-on, permettront de sauver 16 millions de vies, de réduire de moitié le taux de mortalité imputable au VIH, à la tuberculose et au paludisme et de renforcer les systèmes de santé d’ici 2023. La France organisera la conférence de la 6ème reconstitution des ressources du Fonds mondial à Lyon.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

1 thought on “Donald Kaberuka nommé président du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *