Festival de Cannes:le film du réalisateur congolais Dieudo Hamadi dans la sélection officielle

Culture & Lifestyle News

La 73e édition du festival de Cannes devait se dérouler du 12 au 23 mai, mais n’a pas eu lieu,suite à la pandémie du Coronavirus.

Les 56 films de la sélection officielle du festival de Cannes ont été présentés le mercredi 3 juin à l’UGC Normandie à Paris. Ces films seront accompagnés par le festival lors de leur sortie en salles et de leur présentation dans certains festivals. Les films sélectionnés ont été sélectionnés parmi 2067 candidatures.

(Photo by snapshot-photography/ullstein bild via Getty Images)

« En route pour le milliard », le film du réalisateur congolais Dieudo Hamadi raconte le combat de l’«association des victimes de la guerre des six jours » de la ville de Kisangani, en RDC,pour leur indemnisation. En effet, du 5 au 10 juin 2000, la ville de Kisangani, en République Démocratique du Congo, fut le théâtre d’affrontements à l’arme lourde entre deux groupes rebelles congolais. L’un était allié à l’Ouganda, l’autre au Rwanda. Depuis, l’”Association des Victimes de la Guerre des Six Jours” lutte pour la reconnaissance de ce conflit sanglant et demande réparation pour les préjudices subis. L’Ouganda a été jugé coupable de « crimes de guerre » par la Cour de Justice Internationale, mais le montant de l’indemnisation est toujours en discussion, deux décennies après les faits.

« Las de ces longues années de tractations bureaucratiques et de plaidoyers infructueux, las de l’indifférence manifeste de leurs compatriotes à leur égard, les membres de l’Association ont décidé de prendre leur destin en main : après un long voyage sur le fleuve Congo, ils iront faire entendre leurs voix eux-mêmes à Kinshasa, la capitale, où siègent les institutions et où la plupart des anciens chefs congolais de cette guerre ont trouvé refuge »,indique le synopsis du film.

Né à Kisangani (RDC),le 22 février 1984, Dieudonné Hamadi est un réalisateur, scénariste et directeur photo. Il a étudié la médecine de 2005 à 2008. Depuis 2002, il a suivi plusieurs ateliers de documentaires et des cours de montage et a travaillé comme monteur, producteur, et assistant-réalisateur. D’octobre 2009 à janvier 2010, il a été assistant régisseur général du film «Viva Riva» du réalisateur congolais Djo Munga, qui a reçu plusieurs prix à travers le monde.

Cinéaste multiprimé, en 2018, Dieudo Hamadi a remporté le trophée francophone du long métrage documentaire, grâce à son film «Maman Colonel » (2017). Dieudo Hamadi est aussi l’auteur des documentaires primés «Atalaku» (2013) et «Examen d’État» (2014). Atalaku a remporté le Prix Joris Ivens du meilleur premier film au festival cinéma du réel à Paris, en France. Il est également l’auteur des documentaires «Dames en attente» (2009),autour de la pratique des hôpitaux congolais de littéralement séquestrer les patients ne pouvant régler leurs factures, et notamment les femmes venant d’accoucher et «Tolérance zéro» , où il suit à Bukavu une femme major de police à la tête d’un bataillon chargé de lutter contre les violences sexuelles.

Un extrait du film « Examen d’Etat »

«Dames en attente» a été sélectionné,entre autres, en 2010 à la Berlinale section Forum et au festival Cinéma du réel à Paris en mars. Pour sa part, « Tolérance zéro » a été retenu au festival de Toronto en mai 2010. Les deux films ont également été sélectionnés aux Rencontres de Carthage en octobre 2010 et à l’IDFA, festival de film documentaire d’Amsterdam en novembre 2010.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *