Yvonne Chaka Chaka élue vice-présidente de la CISAC

Culture & Lifestyle News

Basée à Paris, en France,la confédération internationale des sociétés d’auteurs et compositeurs (CISAC) représente 4 millions de créateurs et 232 sociétés d’auteurs dans 120 pays.

Yvonne Chaka Chaka, auteure-compositrice-interprète, actrice, entrepreneure, activiste humanitaire et professeure sud-africaine de renommée internationale, a été élue à la vice-présidence lors de l’Assemblée générale de la CISAC le 28 mai. Elle a été élue en même temps qu’Arturo Márquez, l’un des compositeurs les plus renommés du Mexique.

Yvonne Chaka Chaka et Arturo Márquez rejoignent le réalisateur, écrivain et producteur chinois de renommée mondiale Jia Zhang-ke et l’artiste visuel international néo-expressionniste espagnol Miquel Barceló en tant que quatre vice-présidents de la CISAC.

Née à Dobsonville, à Soweto en 1965, Yvonne Chaka Chaka « La princesse d’Afrique » (Son nom de scène), a été, en 1981, la première adolescente noire mis en vedette à la télévision sud-africaine grâce à sa participation à une l’émission « Sugar Shack », consacrée à la découverte de jeunes talents. Sa rencontre avec un responsable du label Dephon Records en 1985 à Johannesburg lance sa carrière fulgurante avec ses trois premiers albums sortis à la fin des années 1980 durant le régime de l’apartheid en Afrique et avec une musique populaire et dansante.

Yvonne Chaka Chaka,explique la CISAC, est à l’avant-garde de la musique populaire sud-africaine depuis 27 ans et est connue comme la « Princesse d’Afrique ». Elle a partagé la scène avec des artistes comme Angélique Kidjo, Annie Lennox, Bono, Queen, Miriam Makeba et Youssou N’Dour, Yvonne Chaka Chaka a également chanté pour le président sud-africain Thabo Mbeki, la reine Elizabeth II, le président américain Bill Clinton, et une multitude d’autres leaders mondiaux. Yvonne Chaka Chaka a créé son propre label de musique et sa propre société de production.

Elle est devenue une activiste pour le Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, envoyée des Nations Unies pour les Objectifs du millénaire pour le développement(OMD) pour l’Afrique, et ambassadrice de bonne volonté du partenariat Roll Back Malaria (RBM) pour « en finir avec le paludisme »,la plus grande plate-forme mondiale de coordination des actions en faveur d’un monde sans paludisme. Depuis août 2018, elle est également ambassadrice de bonne volonté de l’Agence du NEPAD

Nelson Mandela l’a choisie comme première ambassadrice de son association caritative : Fonds d’aide à l’enfance Nelson Mandela. Elle a également créé sa propre association caritative, la Fondation de la Princesse d’Afrique. En 2012, elle a été la première femme africaine à recevoir le Crystal Award du Forum économique mondial.

Le directeur Général de la CISAC Gadi Oron a commenté : « Yvonne Chaka Chaka et Arturo Márquez sont des créateurs exceptionnels et inspirants, et je suis ravi que la CISAC puisse bénéficier de l’énergie et de l’autorité dont ils disposent pour faire campagne pour les créateurs du monde entier. Ils se joignent à nous en tant que vice-présidents à un moment critique pour le travail de la CISAC, avec des millions de créateurs confrontés à la perte de leurs moyens de subsistance et au défi de reconstruire leur carrière. Nous sommes impatients de collaborer avec eux et de bénéficier de leur soutien »

Yvonne Chaka Chaka est mariée et mère de quatre enfants.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *