Fondation Bill et Melinda Gates : Aya Chebbi et Grégory Rockson primés

News Portrait

Bill et Melinda Gates, coprésidents de la Fondation Bill & Melinda Gates, ont organisé le 24 septembre à New York, à l’occasion de la quatrième cérémonie annuelle des Goalkeepers Global Goals Awards, afin de célébrer le travail exceptionnel dans le monde qui est directement lié aux objectif globaux de développement durable des Nations Unies.

A cette occasion, le « Campaign Award » a été remis à Aya Chebbi, première envoyée spéciale pour la jeunesse de l’Union africaine, « pour son travail en faveur de l’autonomisation des jeunes, de la consolidation de la paix et de la mobilisation non violente en Afrique », indique la Fondation Gates.

Un engagement en faveur des jeunes

Féministe primée, la tunisienne Aya Chebbi, 31 ans, est, depuis novembre 2018, la première envoyée spéciale de la jeunesse de l’Union africaine et la plus jeune diplomate au Cabinet du président de la Commission de l’Union africaine. Elle est la fondatrice de nombreuses plates-formes telles que le Programme jeunesse de mentorat d’habilitation holistique (Y-PHEM) incitant la prochaine génération à devenir des agents de changement positifs ; Afrika Youth Movement (AYM), l’un des plus grands mouvements dirigés par des jeunes panafricains en Afrique et Afresist. , un programme sur le leadership des jeunes et une plate-forme multimédia documentant le travail de la jeunesse en Afrique.

Aya Chebbi a siégé au conseil d’administration de l’Alliance mondiale CIVICUS pour la participation citoyenne, du World Refugee Council et de la Commission indépendante sur l’inconduite sexuelle d’Oxfam.

Aya Chebbi est devenue une blogueure de renommée mondiale au cours de la révolution tunisienne de 2010/2011, en créant le blog « Proudly Tunisian ». Ses billets de blog ont été publiés chez OpenDemocracy et Al-Jazeera, entre autres.

Depuis lors, elle a parcouru le continent africain pour soutenir et former des milliers de dirigeants et de militants des mouvements sociaux sur la mobilisation, les blogs, le leadership et la non-violence et continue de parcourir le monde en tant que chercheuse, mentor, conférencière et activiste.

En 2012, Aya Chebbi a été boursière Fulbright à la Georgia Southern University et, en 2015, à la m Mo Ibrahim a financé sa formation de Master en politique africaine à la School of Oriental and African Studies (SOAS) de l’université de Londres. Elle a reçu de nombreux prix à travers le monde.

Faciliter l’accès à de médicaments de haute qualité

Pour sa part, le prix du progrès a été remis à Gregory Rockson, co-fondateur et PDG de mPharma, pour son travail visant à accroître l’accès à des médicaments de haute qualité dans les pharmacies communautaires de cinq pays africains.

Gregory Rockson est le co-fondateur et PDG de mPharma, un gestionnaire d’assurance médicaments en Afrique. Il est titulaire d’un baccalauréat en sciences politiques du Westminster College. Il a été boursier en politiques publiques et affaires internationales (PPIA) de l’université de Princeton et boursier Rotary à l’université de Copenhague.

Fondée en 2013 au Ghana, mPharma permet de relier tous les acteurs du monde de la santé (patients, médecins, pharmaciens, compagnies d’assurances, fabricants de médicaments) afin de mieux synchroniser les besoins et les stocks. Les différentes applications développées permettent notamment de faciliter l’accès à des médicaments moins chers et de meilleures qualités.

mPharma est donc un gestionnaire de médicaments prescrits sur ordonnance, pour les fournisseurs et les payeurs en Afrique. L’entreprise gère l’inventaire des médicaments pour les fournisseurs et conçoit le régime d’assurance-médicaments pour les payeurs. À l’heure actuelle, mPharma opère dans 5 pays d’Afrique dont le e Nigeria, le Ghana et la Zambie, alimentant près de 20 000 patients chaque mois, via un réseau de plus de 70 hôpitaux et cliniques à Lagos, Warri, Port Harcourt, Benin, Aba, Accra, Kumasi, Cape Coast, Lusaka et Ndola.

Avant de fonder mPharma, Gregory Rockson a travaillé pour le Center for American Progress, l’Assemblée de l’État de New York et le Center for the Next Generation. Il a également fondé le programme Big Brother Big Sister au Danemark et le projet Six Days of Peace au Moyen-Orient.

Le prix Changemaker, pour sa part, a été remis à la jeune militante indienne Payal Jangid pour sa lutte contre le travail des enfants et le mariage des enfants en Inde.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *