Georgette Barnes Sakyi-Addo élue présidente de Women in Mining Africa

News Top Manager

Elle a été élue pour un mandat de deux ans, lors de l’assemblée générale de Women In Mining (WIM) Africa tenue récemment à Accra dans le cadre du forum sur les mines organisé par l’Union africaine. Elle sera secondée par la camerounaise Pascaline Balbine, élue vice-présidente de WIM Africa et qui est aussi présidente de WIM Cameroun.

Présidente de «  Women in mining  » Ghana, Georgette Barnes Sakyi-Addo est la fondatrice et la CEO de Georgette Barnes Limited (GBL), société de services d’assistance aux entreprises minières, fondée en 2009 à Accra.

GBL est spécialisée dans la fourniture de matériaux d’exploration et d’extraction à l’industrie minière, principalement en Afrique de l’Ouest, mais est en mesure de fournir des produits dans le monde entier.

Georgette Barnes Sakyi-Addo a plus de 20 ans d’expérience dans le secteur minier en Afrique, principalement en Afrique de l’Ouest. Sélectionnée comme l’une des 100 personnalités inspirantes mondiales du secteur minier par Women In Mining – Royaume-Uni, elle a constamment fondé et géré des entreprises en démarrage et des petites et moyennes entreprises dans le secteur minier. Elle a étudié le français et la linguistique et est détentrice d’un diplôme de deuxième cycle en communication, obtenu à l’université du Ghana. En 2005, elle a obtenu un diplôme en comptabilité / finance et en 2015, elle a reçu un certificat en droit et politique minière  de l’université du Ghana et un autre certificat en maîtrise des principes d’ingénierie minière et d’exploitation de surface de l’University of Mines and Technology (UmaT) au Ghana.

Elle a débuté sa carrière, sans expérience professionnelle, en 1993, chez International Gold Resources (IGR) à Accra. Lors de son premier entretien d’embauche en 1993, le PDG d’IGR) à Accra, lui a demandé pourquoi elle devrait être embauchée comme adjointe administrative dans une société d’exploration alors qu’elle n’avait aucune expérience antérieure. Elle a répondu: « Je n’aurai jamais d’expérience professionnelle à moins que quelqu’un ne me donne ma chance au préalable ». IGR lui a ainsi donné sa chance.Pendant cette période au sein de l’entreprise, elle a établi un bureau IGR au Burkina Faso et a parcouru l’ensemble de l’Afrique de l’Ouest pour participer à l’acquisition de concessions et donner activement une chance à d’autres jeunes demandeurs d’emploi.

Elle a ensuite été la première employée recrutée chez Resource Services Group (RSG), où elle a mis en place les nouveaux bureaux de l’entreprise en tant que chef de l’administration. Mais elle est allée au-delà de son devoir et s’est intéressée au cœur de métier : la fourniture de matériels. Pendant les 10 années suivantes, elle a travaillé avec l’entreprise sur des projets dans toute l’Afrique de l’Ouest.

En 2004, elle est devenue directrice générale et fondatrice de Corstor Ghana Limited, une entreprise de fournitures minières dont le siège est à Johannesburg. Sous la direction et le leadership de Georgette Barnes Sakyi-Addo, les activités de soutien aux mines ont attiré l’attention d’un géant de l’industrie qui a acquis le groupe Corstor, y compris sa succursale au Ghana.

Elle a également représenté Westernex au Ghana et dans la sous-région de l’Afrique de l’Ouest en tant que directrice non exécutive. Westernex est l’une des plus grandes organisations de fournitures de matériaux d’exploitation minière et d’exploration au monde – de la construction civile à la maintenance.

Par la suite, Georgette Barnes Sakyi-Addo a créé sa propre société de fournitures de forage et d’exploitation minière, Georgette Barnes Ltd, représentant des marques connues du secteur, telles que Australian Mud Company, Breithaupt, RIDGID et Westernex.

Pour couronner le tout, elle a décidé de partage ses connaissances et son expérience en créant Women in Mining Ghana et s’est porté volontaire pour en être la coordinatrice. Georgette Barnes Sakyi-Addo est également une bénévole et cofondatrice d’Accra Mining Network (AMN), dédiée aux personnes travaillant dans tous les aspects de l’industrie minière au Ghana pour «se rencontrer, apprendre et gagner». AMN a actuellement une présence en ligne de plus de 650 personnes.

Georgette Barnes Sakyi-Addo s’intéresse au contenu local et à la diversité dans le secteur minier et les petites exploitations minières. Elle a co-écrit 4 publications sur l’exploitation minière artisanale et à petite échelle.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *