Imoni Akpofure et Monhla Wilma Hlahla nommées au Conseil d’administration d’Africa50

News

La nigériane et la sud-africaine, dont la nomination a été annoncé le 12 septembre, font partie des 5 nouveaux membres de cette structure, dont les trois autres sont originaires de France, du Liban et du Kenya. Ils sont tous décrits comme des experts reconnus dans les domaines des infrastructures et des domaines connexes.

Africa50 est la plate-forme panafricaine des investissements dans les infrastructures fondée par la Banque africaine de développement (BAD) et 20 États africains. Elle compte actuellement 30 actionnaires, dont 27 pays africains, la BAD, Bank Al-Maghrib et la banque des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Africa50 est dirigé, depuis avril 2016, par le camerounais Alain Ebobissé.

Imoni Akpofure compte 30 ans d’expérience dans les secteurs des finances et du développement durable dans les pays développés et les pays en développement. Imoni Akpofure est actuellement associée principale chez KINA Advisory Ltd, une société de conseil socio-économique. En outre, elle est directrice non exécutive de Guaranty Trust Bank Plc Nigeria et siège également au comité d’investissement de Africa50 et au Fonds pour le financement agricole au Nigeria (FAFIN).

Récemment, elle a occupé le poste de directrice régionale pour l’Afrique chez CDC Group Plc, une institution de financement du développement appartenant au gouvernement britannique. Elle y était spécialisée dans les investissements en Afrique de l’Ouest et en Afrique lusophone. Avant de rejoindre le CDC, de 1995 à 2013, elle a travaillé à la Société financière internationale (IFC) et y assumé le poste de directrice pour l’Europe occidentale. Au sein d’IFC, elle a également occupé des postes de responsabilité au sein des départements Infrastructure, Environnement et Social ainsi que « Global Manufacturing and Services ».

Monhla Wilma Hlahla est actuellement présidente des conseils d’administration de Royal Bafokeng Holdings et Denel SOC Limited, tous deux situés en Afrique du Sud. Elle a passé la majeure partie de sa carrière dans les infrastructures, à commencer par la Banque de développement d’Afrique australe où elle a travaillé dans le financement de projets d’infrastructure.

De 2001 à 2011, elle a été directrice générale de la compagnie des aéroports d’Afrique du Sud. Son expérience de la gouvernance s’étend aux secteurs suivants: infrastructures et services municipaux, transport et logistique, développement et exploitation d’infrastructures en vrac, mines et approvisionnement en eau.

Les autres nouveaux membres du conseil d’administration sont Sophie L’Helias (France), Assaad Jabre (Liban) et Albert Mugo (Kenya).

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *