La RDC assouplit l’octroi des visas pour ses ressortissants détenteurs d’une autre nationalité

News

Dans sa Constitution, le pays ne reconnaît pas la double nationalité.

Une décision prise le 16 février par Roland Kashwantale, directeur général de la direction générale de migration (DGM) de la RDC, indique que désormais tout étranger d’origine congolaise, muni d’un passeport en cours de validité, pourra obtenir un visa d’entrée aux postes frontières et frontaliers de la RDC, aux conditions générales d’octroi prévues par les textes légaux et réglementaires en vigueur pour une période ne dépassant pas 30 jours.

Cette décision, explique-t-on, est prise dans le souci d’alléger les conditions d’obtention de visas d’entrée en faveur d’étrangers d’origine congolaise. En effet, la constitution de la RDC, en son article 10, stipule que la nationalité congolaise est une et exclusive. Elle ne peut être détenue concurremment avec aucune autre. La nationalité congolaise est soit d’origine, soit d’acquisition individuelle.

La décision souligne que la nationalité congolaise d’origine peut se prouver par un patronyme, faisant partie du patrimoine culturel congolais ; la présentation d’un acte de naissance ; la présentation d’un ancien passeport ou d’une ancienne carte d’identité congolaise ou tout autre document faisant foi. « Le Directeur central de la police des frontières, celui de la chancellerie ainsi que celui des finances sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution de la décision qui sort ses effets à la date de sa signature », indique la décision signée par le directeur général de la DGM.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *