Londres : June Sarpong nommée « Director of Creative Diversity » de la BBC

News Portrait

Né de parents ghanéens, June Sarpong, dont la nomination a été annoncée le vendredi 4 octobre, prendra ses nouvelles fonctions à partir du 1er novembre et sera membre du Comité exécutif de la chaîne de télévision publique britannique.

June Sarpong exercera son nouveau travail trois jours par semaine et poursuivra son autre travail parallèlement à ses engagements à la BBC. En tant que directrice de la diversité créatrice de la BBC, se concentrera sur l’amélioration de la représentation des talents de la BBC. Cela implique de veiller à ce que les directives de la BBC en matière de mise en service aboutissent à un réel changement et à la création d’une culture ouverte pour soutenir et développer de nouveaux de talents et créateurs de contenus, travaillant sur l’ensemble des plate-formes et des produits de la BBC.

Présentatrice de télévision, écrivaine et militante, explique la BBC, June Sarpong va diriger une nouvelle campagne pour transformer et moderniser davantage la BBC et sa culture. Elle travaillera pour augmenter la représentation et faire en sorte que le contenu de la chaîne reflète le public qu’elle sert.

June Sarpong, explique-t-on, est une activiste de renommée internationale sur les questions de diversité. Elle a débuté sa carrière en tant que DJ et animatrice sur MTV, Kiss FM et pendant dix ans sur le volet jeunesse de Channel 4, T4. Elle a par la suite été membre du jury de l’émission Loose Women d’ITV et maintenant à l’émission The Pledge de Sky News.

Depuis 2010, elle s’est bâtie une réputation de leader dans le domaine de la diversité et de l’inclusion. Elle est une militante passionnée du changement en milieu de travail et une championne pour une plus grande représentation dans les médias. Elle a également écrit deux livres sur la diversité et est une ardente défenseuse du changement dans les médias et ailleurs.

En plus d’être présentatrice de télévision, June Sarpong est la co-fondatrice du réseau WIE (Women: Inspiration & Enterprise), lancé pour la première fois à New York en 2010 et au Royaume-Uni en 2012. Cette conférence acclamée a rassemblé des intervenantes de premier plan issus de divers secteurs :Sarah Brown, Melinda Gates, Arianna Huffington, Donna Karan, la reine Rania, Nancy Pelosi et Iman.

En outre, June Sarpong, avec Mark Florman, CEO de la British Venture Capital Association (BVCA), est la co-fondatrice de DNA Summit (Decide Now Act) qui a pour objectif premier de réunir certains des esprits les plus novateurs du monde afin de générer des idées et des initiatives qui produiront un changement social durable en collaborant pour faire face aux problèmes les plus pressants de l’humanité. Cet événement intime, sur invitation uniquement, a attiré certains chefs de file mondiaux, entrepreneurs, philanthropes, scientifiques et game changers notamment Paul Allen, Patrice Motsepe, Sir Tim Berners Lee, Mo Ibrahim, Jochen Zietz, Sir Richard Branson, Will-I-AM, Bianca Jagger et David de Rothschild.

En 2008, aux côtés de Will Smith, elle a animé les célébrations du 90e anniversaire de Nelson Mandela devant plus de 30 000 personnes à Hyde Park à Londres. En outre, elle a été pendant dix ambassadrice de Prince’s Trust, lassociation caritative fondée par le Prince Charles en 1966.

En 2007, June Sarpong a reçu le prix MBE (membre de l’Empire britannique) pour ses services dans les domaines de la radiodiffusion et de la charité, faisant d’elle, avec sa fille Zarah Phillips, l’une des plus jeunes à recevoir un MBE.

En 2015, elle a rejoint le conseil d’administration de Stronger IN dans le cadre de la campagne officielle visant à maintenir le Royaume-Uni au sein de l’UE.

En 2017, elle a publié son livre « Diversify. Six degrees of integration », qui met en lumière des groupes souvent marginalisés dans la société, notamment les femmes, les minorités ethniques, les personnes handicapées et la communauté LGBTQ +. A cet effet, Diversify dévoile le coût caché de l’exclusion et montre comment une nouvelle approche de la manière dont nous apprenons, vivons et évoluons dans les entreprises peuvent résoudre certains des problèmes les plus pressants auxquels le monde est confronté.

Le livre comporte des études de cas , des recherches récentes de l’université d’Oxford et propose six étapes révolutionnaires pour aider à surmonter les préjugés inconscients et faire partie d’une société meilleure.

En 2018, June Sarpong a publié son second livre « The Power of Women » qui démystifie les mythes entourant le féminisme et prouve en quoi une approche intersectionnelle visant à amener les femmes à la table des décisions est la clé du progrès personnel, social et économique de la société.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *