Zambie: Maria Zileni Zaloumis,35ans,l’infirmière de formation qui a fait fortune dans l’Agribusiness

News Portrait

Surnommée « The Zed Farmer », Maria Zileni Zaloumis, est la CEO de Tuzini Farms, une entreprise agricole commerciale,spécialisée dans la production de semis, l’élevage de bétail, une marque d’engrais chimiques ainsi que la production commerciale de tomates, la production d’oignons et d’autres légumes. Basée à Lusaka, en Zambie,Maria Zileni est la plus jeune CEO dans l’agri-business en Zambie et également la plus jeune personnalité à avoir siégé au sein du conseil d’administration de l’Union nationale des agriculteurs de Zambie(ZNFU).

Tuzini Farms Limited est située à Chisamba, à 16 kilomètres au nord de Lusaka.La ferme produirait environ 300 caissons de tomates par jour, représentant en moyenne environ 500 USD de revenus quotidiens.

Avant de créer sa propre entreprise, Maria Zileni a effectué des études en sciences infirmières à l’université catholique australienne en Australie,où elle est arrivée en 2003. Elle y a obtenu un baccalauréat en sciences infirmières, un Master en cardiologie, à l’hôpital Wesley de Brisbane,et un diplôme en gestion des affaires. Elle est aussi masseuse professionnelle. Fille de deux parents avocats,elle a été tenté de prendre également cette voie,mais s’est ravisée à la dernière minute pour effectuer des études de sciences médicales.

Elle est devenue infirmière praticienne peu de temps après,avec comme spécialité les chirurgies cardiaques. Elle a commencé à travailler à l’âge de 18 ans et a travaillé,pendant plus de dix ans, avec de nombreux chirurgiens cardiaques renommés au sein de l’hôpital Wesley de Brisbane, en Australie,ce qui lui a permis d’épargner environ 30 mille Usd. Elle est retournée brièvement en Zambie en 2008.

Après avoir travaillé en Australie,Maria Zileni est définitivement retournée en Zambie en 2015,pour prendre soin de son père malade et qui luttait contre la maladie d’Alzheimer. Néanmoins,de retour au pays, elle a eu du mal à trouver un emploi. Bien plus, elle a perdu son enfant peu de temps après son retour en Zambie et,en 2016 et a divorcé de son premier mari(Elle s’est remariée en septembre 2019,Ndlr).Une période éprouvante pour la jeune femme qui devait ainsi faire face à plusieurs fronts: un enfant perdu, un père malade, un divorce et un manque de ressources car elle était sans emploi.

Face à cette situation,en août 2016,Maria Zileni a décidé de relancer une partie de la ferme de sa famille,alors dénommée « Mariangale Farms »,qu’elle a depuis transformée en une prospère entreprise commerciale.

Elle a commencé par améliorer les infrastructures sur le terrain pour maximiser la productivité de la ferme et a rapidement commencé à récolter les fruits de son travail. Ses tomates ont d’abord été vendus au « Soweto Market »,un grand marché local de Lusaka,avant que Tuzini Farms ne devienne rapidement fournisseur principal de plusieurs supermarchés en Zambie : « Food Lovers Market », les magasins de la marque botswanaise « Choppies » qui vendent des produits alimentaires et divers autres produits de consommations;Freshmark (appartenant à SHOPRITE), le marché de Masala à Ndola ainsi qu’au marché de Chisokone à Kitwe, qui est considéré comme l’un des plus grands marchés de Zambie. Les tomates de Tuzini Farms Limited sont également vendues au poste frontière de Kasumbalesa, entre la Zambie et la RDC.

Maria Zileni a commencé avec seulement un demi-hectare de culture de tomates. Aujourd’hui,elle exploite treize hectares,emploie 62 personnes,dont une majorité de femmes,soit 40.

Avant de s’adonner à la culture des tomates,Maria Zileni a d’abord cultivé du brocoli, des épinards et le chou au cours de sa première année. Mais,étant donné que son souhait était de se lancer dans la culture de tomates, elle y a consacré toute son énergie.

Outre la culture de la tomate, Maria Zileni s’est également lancée dans l’élevage avec un nombre total de 37 bovins pour la viande bovine et prévoit également de se diversifier dans la culture du gingembre et de l’avocat bio à des fins d’exportation. Pour ce faire, elle a acquis deux autres fermes, à savoir Tuzini 2 et Tuzini 3. En 2018,elle s’est lancée dans la culture d’une nouvelle variété de tomates d’origine israélienne et dénommée « Naetenella ».

Sur le plan de l’emploie, Tuzini Farms recrute des jeunes de la région pendant les vacances scolaires afin de les aider à gagner de l’argent en vue de la reprise de l’école. Les travailleurs de la ferme bénéficient également d’un programme d’alphabétisation le week-end grâce auquel beaucoup d’entre eux perfectionnent leurs compétences en lecture et en écriture. Maria Zileni assiste également des enfants qui sont pris en charge par l’église baptiste Mwachikoka à Lusaka. Elle fait également du mentorat pour les jeunes entrepreneurs notamment de l’Ouganda, du Botswana,de l’Afrique du Sud, du Zimbabwe et,bien sûr, de la Zambie.

En plus d’être CEO de Tuzini Farms, Maria Zileni occupe d’autres fonctions notamment ambassadrice d’initiatives telles que la Young Emerging Farmers Initiative et African Pride Insurance ainsi que présidente nationale des fruits et légumes dans le cadre du ZNFU.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *