Orange lance « Sanza », le mobile à 20 dollars et à reconnaissance vocale, dans 16 pays d’Afrique

News Tech

A l’occasion du Mobile World Congress, Orange, s’est associé à KaiOS Technologies et UNISOC pour commercialiser ce mobile à reconnaissance vocale à 20 dollars, dans 16 pays d’Afrique et du Moyen-Orient : Botswana, Burkina Faso, Cameroun, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, Egypte, Guinée Bissau, Guinée Conakry, Jordanie, Libéria, Madagascar, Mali, Maroc, Sierra Leone et Tunisie.

Dès Avril 2019, les clients d’Orange au Mali, au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire auront accès à une nouvelle catégorie de téléphones intelligents fonctionnant sous KaiOS, le système d’exploitation de KaiOS Technologies. Les autres pays suivront dans le courant de l’année 2019.

Sanza sera commercialisé avec une offre (voix/SMS/data) à environ 20$ (tarif différent selon les pays), ce qui permettra à de nombreux clients d’optimiser leur budget, explique Orange.

Sanza est composée d’un feature phone équipé de la plate-forme UNISOC SC7731EF avec une durée de batterie supérieure à 5 jours, la 3G+, une torche, le wifi et le bluetooth, combinée à des fonctionnalités avancées proches d’un smartphone.

En outre, grâce à Google Assistant, indique l’entreprise de télécommunications, Sanza surmonte les freins à l’accès à l’internet mobile, liés aux langues et à l’alphabétisation. Les clients peuvent accéder aux applications et à de multiples informations simplement par la voix : en français et en anglais, peu importe l’accent. D’autres langues sont à venir courant 2019. Le menu du téléphone est déjà disponible en arabe, swahili, portugais, anglais et français.

En outre, fait-on savoir, ce nouveau mobile permettra également d’accéder aux applications telles que Twitter, Facebook, YouTube, Google Search et Google Maps ; sans oublier Orange Money, l’offre de transfert d’argent et de services financiers et Orange & Moi, l’application qui permet notamment de suivre sa consommation mobile.

Alioune Ndiaye, directeur général d’Orange Middle East and Africa

Alioune Ndiaye, directeur général d’Orange Middle East and Africa, a indiqué que Sanza est une preuve concrète de la capacité d’Orange à être un acteur majeur de l’inclusion digitale en Afrique et au Moyen-Orient. « Avec son accès à internet en mode vocal et son prix attractif autour de 20$, j’ai la conviction que ce mobile 3G et bientôt 4G, est un levier puissant pour développer l’accès à internet pour tous en Afrique», a-t-il fait savoir.

Pour sa part, Gérard Lokossou, directeur général d’Orange République démocratique du Congo a déclaré : « Le taux de pénétration du smartphone en RDC est encore assez faible, soit 30% contre une moyenne de 50% sur le Continent. Le développement du paiement mobile via Orange Money, le lancement de la 4G+ en 2018 et notre politique de généralisation de la 3G sur l’ensemble du territoire sont autant de facteurs pour booster la pénétration des smartphones en RDC. La commercialisation prochaine du Sanza à un prix abordable illustre bien cette stratégie de démocratisation de l’accès à Internet dans le pays ».

Orange est présent dans 20 pays en Afrique et au Moyen-Orient et compte 120 millions de clients, Avec 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires réalisé en 2017. Orange Money, son offre de transfert d’argent et de service financiers sur mobile disponible dans 17 pays compte 40 millions de clients.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *