Adewale Adeyemo, 39 ans, nommé président de la Fondation Obama

News Portrait

La nomination du tout premier président de la Fondation Obama a été annoncée le jeudi 1 août à Chicago, aux États-Unis, par la Fondation Obama.

Originaire du Nigeria Adewale Adeyemo aura notamment la responsabilité de diriger la mise en œuvre et l’exécution du plan stratégique de la Fondation; veiller à ce que les structures organisationnelles et les politiques de la Fondation soient alignées de manière à soutenir ses objectifs et sa vision à mesure qu’elle grandit et continue de mettre en œuvre sa deuxième année complète de programmation et gérer et soutenir toutes les principales fonctions et équipes de la Fondation.

Adewale Adeyemo est réputé avoir aidé les États-Unis à lutter contre la crise économique mondiale de 2008. Il a été décrit par Barack Obama comme un «homme de référence» pour toute une série de questions économiques internationales. Il travaillera avec le président du conseil d’administration de la Foundation, Martin Nesbitt, et le CEO, David Simas.

Titulaire d’un Bachelor of Arts de l’université de Californie à Berkeley et d’un doctorat en droit de la Yale Law School.Wally Adeyemo est actuellement conseiller principal chez BlackRock, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, présent dans plus de 30 pays au monde et dont la gestion des actifs s’élève à 6,52 milliards de dollars américains. Il est aussi membre d’un groupe de réflexion basé aux États-Unis, le Center for Strategic and International Studies. Il a passé la majeure partie de sa carrière à convoquer des entreprises, des gouvernements et des organisations pour qu’ils s’unissent pour atteindre des objectifs communs.

Conseiller national adjoint en matière de sécurité nationale pour l’économie internationale et directeur adjoint du Conseil économique national, il a été conseiller principal en économie internationale du Président Barack Obama, nommé en 2015, et responsable de la coordination du processus d’élaboration des politiques en matière de finances internationales, de commerce et d’investissement, d’énergie et d’environnement. Il a également été représentant du président Obama auprès du G7 et du G20 et a occupé plusieurs postes de direction au Département du Trésor américain, notamment comme conseiller principal et chef de cabinet adjoint, ainsi que négociateur en chef des dispositions du partenariat transpacifique en matière de politique macroéconomique.

En plus de ses travaux sur les politiques macro-économiques, Adewale Adeyemo a également été le premier chef de cabinet du Bureau de la protection financière des consommateurs américains (CFPB). À ce titre, il a aidé à constituer la première équipe de direction du bureau et a été membre du comité exécutif du CFPB, aidant ainsi à protéger les consommateurs américains contre les pratiques financières déloyales, trompeuses ou abusives.

Adewale Adeyemo est membre du groupe de stratégies Aspen, qui promeut de vastes opportunités économiques et la compétitivité de l’Amérique. Il siège également aux conseils d’administration de Demos, un groupe de réflexion basé à New York axé sur les questions d’équité sociale, politique et économique, ainsi qu’à la Golden State Opportunity Foundation, qui vise à fournir une sécurité financière aux travailleurs à faible revenu en Californie. ; et Just Homes, une initiative confessionnelle en matière de logement abordable basée à Washington, DC.

La Fondation Obama, qui compte près de 200 employés, gère des programmes de bourses d’études et de leadership aux États-Unis et en Afrique du Sud. Elle compte élargir ses programmes cette année.La Fondation supervise également la construction du futur « Obama Presidential Center » dont le coût de financement s’élève à 500 millions de dollars.

Depuis 2017, la Fondation a lancé une série de programmes qui soutiennent les dirigeants des États-Unis et du monde entier qui œuvrent pour créer un changement positif dans leurs communautés, notamment les Fellows, Leaders, Scholars et Community Leadership Corps de la Fondation Obama. Les initiatives de My Brother’s Keeper Alliance et Girls Opportunity Alliance.

La Fondation a récemment réuni 200 leaders émergents en Afrique du Sud pour débattre des changements à la base sur le continent. Et en août, des centaines de jeunes leaders à Chicago et à Hartford, dans le Connecticut, se réuniront pour acquérir des compétences concrètes en matière de dialogue et de résolution des problèmes avec leurs communautés locales dans le cadre du Community Leadership Corps. La Fondation en est maintenant à sa troisième année de programmation d’engagement civique et prévoit de se développer à l’échelle mondiale plus tard, en 2019 et 2020.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *