Ethiopie : Eleni Gabre-Madhin nommée au conseil d’administration de la CNFA

News Portrait

Cultivating New Frontiers in Agriculture (Cultiver de nouvelles frontières dans l’agriculture (CNFA), est une organisation internationale de développement agricole, basée à Washington, et spécialisée dans la conception et la mise en œuvre d’initiatives agricoles durables initiées par les entreprises.

L’organisation travaille avec des entreprises, des fondations, des gouvernements et des communautés afin de créer des partenariats personnalisés aux niveaux local et mondial qui répondent à la demande croissante de produits alimentaires dans le monde.

Depuis sa création en 1985, CNFA conçu et mis en œuvre des initiatives de développement agricole pour faciliter l’accès aux marchés, renforcer la compétitivité des agro-industries, augmenter la productivité et améliorer l’accès aux intrants et au financement dans 45 pays.

Née en 1964 à Addis-Abeba, Eleni Gabre-Madhin est la fondrice et CEO de BlueMoon, le premier incubateur et fournisseur de capital d’amorçage pour les jeunes agro-industries d’Éthiopie. Elle est surtout connue pour avoir été la fondatrice et la CEO, de 2008 à 2012, de la Bourse de marchandises d’Éthiopie (Ethiopia Commodity Exchange). Elle a aussi été la créatrice d’Eleni LLC, société qui conçoit, construit et soutient les opérations de systèmes de bourse de produits de base sur des marchés frontaliers.

«Eleni apporte au conseil de CNFA une expertise extrêmement précieuse. «Elle est l’une des voix les plus influentes au monde dans diverses disciplines essentielles au succès du développement international de CNFA, ​​notamment l’économie agricole, l’incubation de l’agroalimentaire, la politique alimentaire et les systèmes de marché des produits de base agricoles. Elle renforcera également le Conseil en apportant une perspective africaine importante dans nos processus de prise de décision et de surveillance. Je suis convaincue qu’elle sera un membre précieux du conseil d’administration de CNFA » a déclaré Elin D. Miller, présidente du conseil d’administration de CNFA.

En plus de son travail en Éthiopie, Eleni Gabre-Madhin a occupé des postes à la Banque mondiale, à l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires à Washington, et à la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, à Genève. Elle a également été reconnue comme l’une des cinq femmes les plus influentes par Devex dans le monde en matière d’impact sur le développement, a reçu le prix Yara 2012 pour la transformation de l’agriculture en Afrique et a été incluse dans le magazine Newsweek 125 Global Women en 2002.

Photo: Trevor Snapp/Bloomberg via Getty Images

Eleni Gabre-Madhin a déclaré : «j’admire depuis longtemps l’impressionnante histoire du CNFA en matière de développement du marché sur le continent africain, ainsi que dans d’autres régions du monde. J’ai maintenant hâte de travailler avec le conseil d’administration de la CNFA afin de consolider ce record et d’obtenir des succès encore plus grands dans l’amélioration du bien-être économique et social des agriculteurs du monde.»

Eleni Gabre-Madhin est titulaire d’un doctorat en économie appliquée de l’université de Stanford, d’une maîtrise en sciences en économie agricole de la Michigan State University et d’un baccalauréat ès arts en économie de la Cornell University. Membre fondateur et membre du conseil d’administration de l’Académie des sciences d’Éthiopie, elle siège également au conseil d’administration du comité consultatif de la politique ONE Africa et fait partie du groupe consultatif Africa 2.0. Auparavant, elle était membre du groupe de travail Stiglitz sur l’Afrique et du groupe d’experts du gouvernement suédois sur le développement.

Sylvain Roy, président et CEO de CNFA a déclaré : «Eleni a reconnu au début de sa carrière que la sécurité alimentaire reposait essentiellement sur le bon fonctionnement des marchés agricoles. Elle a travaillé dès le début pour s’assurer que tous les éléments essentiels des systèmes de marché performants – tels que l’accès au crédit, l’information, les transports et autres ressources – sont mis en place et mis en œuvre là où ils sont le plus nécessaires. Son parcours correspond parfaitement à l’approche du développement international de CNFA axée sur le marché »

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *