ONU : Damilola Ogunbiyi nommée Représentante spéciale pour l’énergie pour tous

News Top Manager

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a annoncé, le mardi 29 octobre, la nomination de Damilola Ogunbiyi, du Nigeria, comme sa Représentante spéciale pour l’énergie durable pour tous et Co-présidente d’ONU-Énergie.

Le Secrétaire général s’est également félicité que le Conseil d’administration de « Sustainable Energy for All (SEforALL) » ait annoncé la nomination de Damilola Ogunbiyi comme sa Présidente-Directrice générale. SE4All est une initiative lancée par l’ancien secrétaire général des Nations unies, Ban Ki Moon, en septembre 2011. Objectif : fournir, d’ici 2030, un accès à l’énergie à tous, de doubler l’efficacité énergétique ainsi que de doubler la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique mondial.

Damilola Ogunbiyi succède à Rachel Kyte, du Royaume-Uni, qui était également Représentante spéciale du Secrétaire général, coprésidente d’ONU-Énergie et présidente-Directrice générale de SEforALL. « L’annonce de sa nomination intervient alors que le monde s’apprête à entrer dans la dernière décennie de la mise en œuvre de l’objectif 7 du Programme de développement durable à l’horizon 2030 sur l’accès de tous à une énergie moderne, durable, fiable et abordable. SEforALL est une organisation internationale, basée à Vienne, qui aide le monde à réaliser cet objectif et les cibles de l’Accord de Paris. SEforALL entretient des liens étroits avec l’ONU grâce à un accord de relations, des partenariats avec ses agences et des liens avec la Représentante spéciale pour l’énergie durable pour tous et Coprésidente d’ONU-Énergie », fait savoir l’ONU.

Damilola Ogunbiyi  est détentrice d’un Master en Management de la construction avec partenariat public-privé, obtenu avec distinction à l’université de Brighton (Royaume-Uni) et d’un Bachelor en gestion de projet de Construction de la même université. Selon l’ONU, elle apporte avec elle une vaste expérience de leadership et un bilan avéré dans l’accès des pays d’Afrique sub-saharienne à l’énergie. La nouvelle Représentante spéciale a été la première femme directrice de l’agence nigériane de l’électrification rurale. Elle a aussi été chargée de mettre en œuvre le programme nigérian d’électrification hors réseau et a négocié avec succès le projet nigérian d’électrification visant à mettre rapidement en place des mini réseaux solaires et déployer des systèmes solaires dans les ménages. Il s’agit d’un programme de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement doté de 350 millions de dollars pour le développement de mini-réseaux et de systèmes solaires domestiques au Nigeria, ce qui aura un impact sur 2,5 millions de Nigérians et 500 000 PME.

Elle a également été responsable du programme Energizing Education Program, une initiative du gouvernement fédéral du Nigeria (FGN) visant à fournir de l’électricité sans interruption, par le biais de centrales captives hors réseau, à 37 universités fédérales et sept hôpitaux universitaires. Elle a également développé l’initiative Energizing Economies, qui fournit des solutions d’alimentation hors réseau durables et abordables aux plus grands marchés du Nigeria. Une fois achevés, 100 000 PME seront connectées à une alimentation électrique ininterrompue.

Avant de travailler pour le gouvernement fédéral du Nigeria, Damilola Ogunbiyi a été la première femme directrice du conseil d’électricité de l’État de Lagos qui est chargé de l’éclairage public, des projets électriques indépendants et du développement de l’énergie pour les millions d’habitants de l’État. Sous sa direction, cinq projets énergétiques indépendants ont été achevés afin de fournir plus de 55 mégawatts d’énergie aux hôpitaux, aux écoles, à l’éclairage public et au secrétariat du gouvernement de l’État de Lagos.

Avant cela, elle était consultante en partenariats public-privé au département britannique du développement international (DFID). Elle est aussi l’une des commissaires de la commission mondiale contre la pauvreté énergétique.

Animée par un vif intérêt pour le mentorat et l’autonomisation des jeunes grâce à l’acquisition de compétences, Damilola Ogunbiyi a créé la Lagos State Energy Academy pour renforcer les capacités des jeunes dans le domaine des technologies des énergies renouvelables.

Leader respectée dans le monde entier, explique l’ONU, elle s’est dotée d’un large réseau international dans le domaine de l’énergie, dont des relations avec les leaders multilatéraux et bilatéraux et ceux du secteur privé.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *