USA : Nosa Ehimwenman,39 ans,champion de la construction à Chicago

News Portrait

Originaire du Nigeria, Nosa Ehimwenman est le fondateur, président et CEO de Bowa Group, une entreprise de construction en pleine croissance, créée en 2013, et qui a réalisé de nombreux projets de plusieurs millions de dollars à Chicago. Bowa signifie « construit ton futur », dans une langue du Nigeria.

En janvier dernier Bowa a achevé la rénovation du nouveau poste de police de l’aéroport international O’Hare de Chicago, transformant un ancien entrepôt en une installation de pointe.

En outre, en 2018, l’entreprise de Nosa Ehimwenman a été engagée pour rénover l’un des plus grands cafés Starbucks d’un aéroport aux USA, situé à l’aéroport international O’Hare de Chicago, le même aéroport où son père, taximan pendant près de 20 ans, avait l’habitude d’attendre les passagers pour les conduire à leur destination et, ainsi, subvenir aux besoins de sa famille. C’était également le premier projet de construction dans une concession aéroportuaire de Chicago attribué à un maître d’œuvre afro-américain.

« Bowa Construction construit plus que des bureaux, des centres médicaux, des restaurants et d’autres bâtiments commerciaux. Nous nous engageons envers la communauté et le développement de nos employés, ainsi que notre capacité à embaucher de nouvelles personnes talentueuses pour faire croître l’organisation», a déclaré Nosa Ehimwenman, lors d’une interview avec bestcontructionpractices.com.

Croissance rapide

La société de Nosa Ehimwenman a connu une croissance de 300% depuis sa création en 2013. En 2018, la société était classée à la 1248e place des 5000 sociétés à la croissance la plus rapide aux USA, avec un chiffre d’affaires de 25 millions Usd. L’entreprise est également passée de 3 employés à ses débuts, à plus de 60 aujourd’hui. Bowa réalise des projets de construction à Chicago, Washington, Columbus, Ohio et Champain, en Illinois.

L’entreprise doit également sa réussite au fait qu’elle s’est focalisée sur des marchés de niche à forte demande. «Quatre-vingt pour cent de notre travail se situe dans le secteur de la santé. «Nous avons également effectué une quantité substantielle de projets dans le secteur de d’enseignement supérieur et pour des projets privés», a déclaré son CEO.

L’un des premiers clients de Bowa construction est l’université de Chicago. L’entreprise a ainsi réalisé le projet de construction du Centre de médecine pour les soins avancés de l’université de Chicago à Orland Park, offrant plus d’options de soins de santé aux résidents de la banlieue sud-ouest de la ville. Le projet, qui a coûté 61 millions de dollars, est le plus grand site hors campus du centre de médecine de l’université de Chicago. Depuis lors, Bowa construction a réalisé près de 100 projets avec l’université.

Bowa construction a également été parmi les 4 finalistes retenus pour la construction de l’Obama Presidential Center, hébergé au sein de l’université de Chicago.

Le secret de la réussite

L’entreprise utilise une technologie de pointe dans ses projets, notamment la modélisation de bâtiments en 3D ainsi que des logiciels d’estimation, de soumission et de gestion de projet. «Nous sommes motivés par l’utilisation de la technologie et nous la mettons en œuvre et l’élargissons dans notre utilisation quotidienne. La technologie est au cœur de ce que nous faisons et de la façon dont nous gérons les risques de nos projets. L’utilisation de la technologie est notre avantage dans la construction», a expliqué le CEO du groupe.

L’entreprise se distingue également de ses concurrents par ses relations avec ses clients. «Nous avons la capacité d’être très agiles en raison de notre taille et pouvons être très rentables pour nos clients sans avoir à sacrifier la qualité. Nos clients peuvent prendre contact avec moi ou d’autres dirigeants ici à tout moment.»

En outre, a expliqué Nosa Ehimwenman, Bowa Construction entretient des liens étroits avec sa base ses sous-traitants. «Nous pensons qu’il est très important de travailler avec et de maintenir des partenariats avec les sous-traitants et de les traiter équitablement», déclare Ehimwenman.Nous avons un noyau de sous-traitants avec lesquels nous travaillons beaucoup, qui respectent les opportunités que nous leur offrons et la relation qu’ils entretiennent avec nous.»

Bowa Construction a également comme projets en réalisation, la construction d’une succursale de la Bibliothèque publique de Chicago sur Taylor Street dans le quartier de Little Italy de la ville.

Né à Benin City, capitale de l’État d’Edo au Nigeria, Nosa Ehimwenman et sa famille ont émigré du Nigeria vers les USA, lorsque l’entrepreneur avait l’âge de 6 ans. « Je me souviens juste d’avoir vu mon père rentrer tard et partir tôt, conduire pour Yellow Taxi, puis Checker Cab, et à peine le voir parce qu’il travaillait toujours. Je repense aux sacrifices de mes parents, d’où nous venons. Être à O’Hare en train de couper le ruban pour peut-être le plus grand Starbucks d’un aéroport au pays, c’est époustouflant», a déclaré Nosa Ehimwenman à Chicago Tribune.

Avant de créer Bowa construction, Nosa Ehimwenman a travaillé pour Gilbane Building Company, l’une des plus grandes sociétés mondiales de construction et de gestion des installations de l’industrie de la construction. Il y est resté pendant 10 ans , au sein de leur Groupe Projets Spéciaux, où il a géré plusieurs projets de construction dans les secteurs de l’enseignement supérieur, du commerce de détail, des soins de santé, rénovations intérieures, projets résidentiel et pour le compte des institutions financières. Son dynamisme et sa motivation l’ont aidé à accélérer sa carrière chez Gilbane Building Company, lorsqu’il est devenu l’un des plus jeunes cadres supérieurs du groupe, où il avait débuté comme stagiaire.«C’était un stage de trois mois, et j’ai travaillé dur, littéralement tout, du café au contrôle des documents en passant par l’ingénierie, où et quoi qu’ils voulaient que je fasse», a-t-il déclaré, lors d’une interview. Pendant son stage, Nosa Ehimwenman a également été désigné pour diriger une équipe de nettoyage des chantiers tous les vendredis. « Ils m’ont surnommé «Captain Clean-up». J’ai tellement appris en travaillant avec toutes ces personnes qu’elles soient noires, blanches,etc., nous nous sommes tous réunis pour nettoyer les sites. À la fin de l’été, ils m’ont proposé un emploi pour l’année académique».

Nosa Ehimwenman est titulaire d’un MBA de l’université Purdue et d’un Bachelor en gestion des systèmes de construction, avec une spécialisation en planification urbaine et régionale de l’Ohio State University. Il a intégré grâce à une bourse d’études, car ses parents n’avaient pas les moyens de lui payer l’université. Pendant son cursus à l’Ohio State, Nosa Ehimwenman a également été champion d’athlétisme au niveau national.

Il est membre de plusieurs conseils axés sur la communauté dans la ville de Chicago, notamment membre du conseil d’administration de North Branch Works, de l’hôpital pour enfants de l’université de l’Illinois à Chicago et de l’Accelerate Institute.

Les plans futurs de Bowa Construction comprennent l’ouverture d’un nouveau bureau à Columbus, Ohio, et l’augmentation de son portefeuille de projets d’installations aéronautiques et sportives.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *