La ghanéenne Hanna Serwaa Tetteh nommée représentante spéciale du SG de l’ONU auprès de l’Union africaine

News Portrait

Elle a été nommée le lundi 10 décembre par le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, comme sa représentante spéciale auprès de l’Union africaine (UA) et aussi comme chef du bureau des Nations Unies auprès de l’UA. Elle succède à Sahle-Work Zewde, devenue présidente de l’Éthiopie.

Née le 31 mai 1967 à Szeged, en Hongrie, d’un père ghanéen et d’une mère hongroise,Hanna Tetteh, 51 ans, est titulaire d’une licence en droit de l’université du Ghana et membre du barreau ghanéen, depuis octobre 1992.

Elle est actuellement directrice générale du bureau des Nations Unies à Nairobi, depuis juillet 2018. Avant de rejoindre les Nations Unies, elle a été ministre des affaires étrangères du Ghana et membre du Conseil national de sécurité et du Conseil des forces armées, de 2013 à 2017.

Entre 2009 et 2013, elle a été ministre du commerce et de l’industrie du Ghana, une période durant laquelle elle a été membre de l’équipe de gestion économique du gouvernement ghanéen, du conseil d’administration de l’autorité chargée des objectifs du millénaire pour le développement et de la commission nationale de la planification du développement. Elle a aussi été Présidente du Conseil des zones franches du Ghana.

De janvier à février 2009, Hanna Tetteh a également été porte-parole de l’équipe de transition du Président John Evans Atta Mills. De 2014 à 2015, elle était présidente du conseil des ministres et du conseil pour la médiation et la sécurité de la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Figure de proue de son parti politique

Membre du « National Democratic Congress (NDC) »,  parti politique fondé par l’ancien président Jerry Rawlings, elle a siégé au parlementent ghanéen de 2000 à 2005, et une nouvelle fois, de 2013 à 2017.

Elle a été élue membre du bureau national du Congrès en 2005 et en 2008, elle a été nommée directrice nationale des communications du NDC, en remplacement de John Dramani Mahama, devenu candidat à la vice-présidence du Ghana pour le compte du NDC, alors que la présidence du pays était briguée par John Atta Mills pour le compte du NDC.

Le rôle qu’elle a joué pendant la campagne présidentielle de 2008, notamment dans la gestion de la stratégie de communication du parti pour cette élection, ont fait d’elle une personnalité politique plus importante et elle est devenue l’un des principaux porte-parole du NDC.

Après la victoire du NDC aux élections de 2008, Hanna Tetteh est devenue la porte-parole du gouvernement nouvellement élu alors que le processus de nomination de nouveaux membres se poursuivait.

Lorsque John Mahama a succédé au président décédé Atta Mills en 2012, il a également nommé Hanna Tetteh au poste de directeur des communications pour sa campagne électorale de 2012.

Elle a également brigué à nouveau un siège parlementaire et a été élue au nouveau siège de de la circonscription d’Awutu Senya West lors de l’élection de décembre 2012.

Par ailleurs, elle a été nommée co-facilitatrice du forum de haut niveau pour la revitalisation de l’accord sur le règlement du conflit au Soudan du Sud, entre 2017 et 2018.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *