Allemagne: le Dr Marylyn Addo engagée dans la recherche d’un vaccin contre le Covid-19

News Portrait

Née en 1970 d’un père médecin ghanéen et d’une mère allemande dans la ville allemande de Troisdorf en Rhénanie du Nord-Westphalie, le Dr Marylyn Addo est une virologue allemande, professeure et actuelle directrice du département des maladies infectieuses et de médecine tropicale du Centre médical universitaire de Hambourg-Eppendorf.

Spécialiste des maladies infectieuses, le Dr Marylyn Addo est aussi membre du « Centre allemand de recherche sur les infections », un réseau de recherche comprenant plus de 500 médecins et qui travaille actuellement sur deux projets de vaccin contre le coronavirus. Le Dr Marylyn Addo dirige les études cliniques d’une des deux équipes.

Elle est actuellement une experte très recherchée dans les médias allemands chaque fois que les journalistes veulent savoir quelque chose sur un nouveau vaccin ou un médicament contre le coronavirus. Même si elle est convaincue qu’un vaccin ne sera pas disponible avant 2021, le Dr Marylyn Addo est convaincue que la science vaincra ce virus. « Nous avons déjà vécu avec d’autres virus corona ici en Allemagne. À cet égard, je suis convaincue que nous maîtriserons également bien cette situation »,a-t-elle fait savoir lors d’un interview avec le média allemand deutschlandfunk.

Des patients de Covid-19 sont également hospitalités à l’unité de soins intensifs du centre médical universitaire d’Hambourg. Les personnes infectées par le corona avec une évolution sévère de la maladie sont traités avec le Remdesivir, médicament développé pour le traitement d’Ebola. « Le médicament a été bien toléré jusqu’à présent. Dans certains cas, l’état des patients avec le médicament se serait considérablement amélioré. Aucun des patients traités avec le médicament n’est encore décédé, jusqu’à présent, cependant, il s’agit d’observations au cas par cas » a fait savoir le Dr Addo, dans une interview publiée le 9 avril.

Le Dr Marylyn Addo s’est fait connaître du grand public pour la première fois lorsqu’elle a dirigé une équipe qui a développé et testé le Vaccin VsV-Ebov contre le virus Ebola,lors de l’épidémie qui a sévi en Afrique de l’Ouest en 2014. En effet, avec d’autres scientifiques, elle avait été sélectionnée pour faire partie d’un un consortium d’experts de l’OMS appelé VEBCON, qui visait à trouver des tests cliniques de vaccin Ebola rapides et coordonnés. VsV-Ebov est produit par la firme pharmaceutique Merck & Co.

Elle a également développé et testé deu vaccin contre le coronavirus MERS EMC/2012. Le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient ou MERS-CoV (acronyme anglais de Middle East respiratory syndrome-related coronavirus, anciennement 2012) est le nom d’un variant de coronavirus hautement pathogène découvert en 2012 au Moyen-Orient, provoquant en particulier un symptôme de pneumonie aiguë, le syndrome respiratoire du Moyen-Orient.

Le Dr Addo a effectué ses études secondaires au Gymnasium am Altenforst avec les meilleures notes. Aujourd’hui encore, ses camarades de classe disent qu’elle était l’élève parfaite: intelligente, engagée socialement, populaire auprès des enseignants et des élèves. Elle a ensuite étudié la médecine à la Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität de Bonn, avec des semestres effectués dans les universités de Strasbourg et de Lausanne.

Elle a obtenu son doctorat à la London School of Hygiene and Tropical Medicine,où elle a étudié la transmission de Candida albicans entre les personnes séropositives. Le Candida albicans est un organisme vivant à l’état naturel dans les muqueuses de l’être humain. On le retrouve dans 80 % de la population, et il n’entraîne habituellement aucune maladie ou symptôme en particulier.

En 1999, elle a déménagé à Boston, où elle s’est spécialisée dans les maladies infectieuses à la Harvard Medical School de Boston. Pendant 15 ans, elle y a travaillé et étudié les virus du sida et les réactions dans le système immunitaire. Pendant son séjour à l’université de Harvard, le Dr Addo a été nommé professeur adjoint au Ragon Institute et a été directeur associé du Harvard University Center for AIDS Research. Elle a étudié le rôle des lymphocytes T spécifiques de l’indoleamine 2,3-dioxygénase (IDO) en tant que régulateurs du système immunitaire chez les patients infectés par le VIH.

En 2013, le Dr Addo est retournée en Allemagne, où elle a été nommée professeure et chef du Centre allemand de recherche sur les infections (DZIF) responsable des maladies infectieuses au Centre médical universitaire de Hambourg-Eppendorf.

Elle travaille sur les maladies infectieuses et la médecine tropicale. Son groupe de recherche travaille sur la gestion clinique, l’épidémiologie et l’immunologie des nouvelles infections émergentes. En 2014, le Dr Marylyn Addo a participé au développement de la préparation du RVSV-EBOV, un vaccina expérimental contre la maladie à virus Ebola.

Dans la lutte contre le VIH, Le Dr Addo a également participé à des études cliniques en Afrique du Sud. Là, où elle a reçu un doctorat honorifique de l’université du KwaZulu-Natal à Durban en 2013.

Le 25 novembre 2019, le Dr Addo a reçu le Prix Pettenkofer sur les «Nouvelles mesures préventives contre les infections virales». Le prix Pettenkofer est décerné tous les deux ans par l’Institut Max von Pettenkofer pour l’hygiène et la microbiologie médicale à Munich en reconnaissance d’une personne qui a apporté une contribution exceptionnelle à la recherche sur les agents pathogènes. Le Dr Addo est mère de deux enfants.

Récompenses

2019: Prix Pettenkofer

2013: Doctoeur Honoris Causa, université du KwaZulu-Natal, Durban, Afrique du Sud

2008: Prix Edward H. Kass pour excellence clinique, Massachusetts ID Society

1999: Prix commémoratif Ralph A. Neal, London School of Hygiene and Tropical Medicine

Membre de la :

Société allemande des maladies infectieuses (DGI)

Société allemande d’immunologie (DGfI)

Société allemande du sida (DAIG)

Société allemande de médecine tropicale et de santé internationale (DTG)

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *