« Icyerekezo », le premier satellite du Rwanda lancé depuis Kourou en Guyane française

News Tech

Pour le lancement de « Icyerekezo » (Vision) , le Rwanda s’est associé à OneWeb, une société britannique. Le satellite permettra de fournir un accès à l’Internet à haut débit aux écoles rwandaises situées dans des zones reculées.

Le satellite a été lancé le mercredi 27 février à 23h37, heure rwandaise, depuis Kourou une base de lancement située sur la côte atlantique de la Guyane française. Selon Paula Ingabire, ministre rwandaise des TIC et de l’innovation, le lancement de ce satellite est un symbole de la détermination du Rwanda à développer l’industrie spatiale, à renforcer les capacités locales, à inspirer la nouvelle génération, et à faire entrer le Rwanda dans un avenir hyper-connecté.

« Sans accès à Internet, les économies stagnent, l’éducation prend du retard, et le développement est considérablement plus lent que dans les régions connectées. Le gouvernement rwandais a déployé de remarquables efforts pour investir dans l’Internet à haut débit, et considère le lancement de ce satellite comme une excellente occasion de continuer à connecter à l’Internet les communautés les plus mal desservies », a souligné la ministre. Pour cette dernière, la décision du Rwanda d’investir dans les technologies spatiales s’inscrit dans le cadre d’un chantier plus vaste destiné à réduire la fracture numérique, en offrant notamment des opportunités numériques égales aux communautés rurales reculées.

Le satellite a été surnommé « Icyerekezo » par des étudiants du groupe secondaire St Pierre Nkombo, situé sur l’île Nkombo. L’école sera la première à bénéficier des avantages du satellite à large bande. L’emplacement de l’école sur l’île de Nkombo, dans le lac Kivu, rend extrêmement coûteux et inefficace la connexion à fibre optique standard et le satellite consitue la solution idéale pour fournir une connectivité Internet.

Le satellite « Icyerekezo » fait partie des six premiers satellites initiés par OneWeb qui prévoit de déployer 650 satellites à travers le monde pour connecter des écoles, des hôpitaux et d’autres installations de base.

OneWeb est soutenu par certains des principaux acteurs de l’industrie spatiale et de la finance, notamment Virgin, Qualcomm, Airbus et Soft Bank of Japan, entre autres.

Les avantages liés au lancement de ce satellite, explique-t-on, devraient aller au-delà de l’accès à Internet, en permettant également aux communautés d’accéder aux services en ligne du gouvernement rwandais et de fournir un accès à un contenu éducatif global aux étudiants et aux éducateurs.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *